En ce moment
 
 

Leurs maisons fissurées à cause des poids-lourds: les habitants de Hoves bloquent la Nationale 55

Il fallait éviter la nationale 55 ce mardi matin. Les habitants de Silly dans le Hainaut avaient prévu de se rassembler à 7h sur la place du village de Hoves. Ils bloqueront la circulation pendant un quart d'heure pour faire montre de leur ras-le-bol quant à la circulation sur cette grand-route qui relie Soignies à Enghien. Plus de 8000 voitures l'empruntent tous les jours.

Quelque cent riverains ont opéré un blocage pacifique de la RN55 pendant 15 minutes mardi matin dès 7 heures en face de l'église de Hoves, en province de Hainaut. Ils ont distribué des tracts aux usagers pour manifester leur ras-le-bol quant à la densité du trafic sur l'axe routier traversant leur village et qui, pour eux, est devenu l'unique liaison entre la région du Centre et de Nord du pays.


La circulation sur la chaussée entre Soignies et Enghien est devenue intenable

Nuisances sonores, troubles du sommeil, fissures dans les façades et carrelages des maisons qui longent la RN55. Les riverains de l'axe routier qui fait la jonction entre Enghien et Solre-sur-Sambre via La Louvière n'en peuvent plus et ils ont voulu exprimer leur ras-le-bol en bloquant pacifiquement la chaussée mardi matin à hauteur de l'église de Hoves. Selon le collectif des riverains, la circulation sur la chaussée entre Soignies et Enghien est devenue intenable. Les comptages de la police fédérale indiquent, entre le 30 mars et le 11 avril dernier, 1.066 charrois lourds et une moyenne journalière de véhicules de 8.628. "Notre action avait pour but de sensibiliser les usagers au problème de charroi sur le RN55 et de faire pression sur le SPW Mobilité et sur le ministre de tutelle Maxime Prévot pour qu'ils entendent nos revendications", a indiqué Carine Lequeux, au nom du collectif des riverains.


"Ce problème est né il y a environ un an avec, entre autres, l'ouverture du contournement de Soignies"

Selon le collectif des riverains, les causes du problème sont multiples. "Ce problème est né il y a environ un an avec, entre autres, l'ouverture du contournement de Soignies qui, combiné avec la fin de l'autoroute A8/E429, encourage les usagers à prendre la RN55 vers la Flandre", indique Carine Lequeux. Les riverains soulignent, par ailleurs, que les camions de plus de 15 tonnes empruntent actuellement la RN55 parce qu'ils ne peuvent plus passer par la RN57, en travaux entre Soignies et Ghislenghien. "Ces travaux sont à l'arrêt depuis 18 mois mais il nous revient qu'ils pourraient reprendre après l'été."


"Nous demandons que la taxe kilométrique soit également d'application sur la RN55 et sur la RN57"

Autre raison: la taxe kilométrique qui dissuade les routiers de prendre l'autoroute et qui trouvent une alternative en empruntant la RN55. "Nous demandons que la taxe kilométrique soit également d'application sur la RN55 et sur la RN57, comme elle l'est sur la R7 entre Enghien et Ghislenghien". Les riverains estiment également que le développement des zones industrielles, notamment, à Enghien, Soignies, Ghislenghien, augmente fortement le trafic des poids lourds sur la RN55.

Vos commentaires