En ce moment
 
 

Important incendie cette nuit à Jurbise: les flammes ont ravagé une ferme

  • Jurbise: un incendie a ravagé plusieurs hangars à foin à Masnuy-Saint-Jean

  • Important incendie cette nuit à Jurbise: les flammes ont ravagé une ferme

 
 
 

Les pompiers ont été mobilisés toute la nuit de dimanche à Masnuy-Saint-Jean, près de Jurbise dans le Hainaut. Les hangars d'une ferme ont pris feu et ont été entièrement ravagés. Ce lundi matin, le feu est maîtrisé, mais il faudra plusieurs jours pour que l'incendie soit complètement éteint.

Les pompiers ont été appelés ce dimanche vers 18h30. À leur arrivée, le brasier était déjà jugé conséquent. "Nous avons constaté sur place que nous avions affaire à un feu de foin", raconte Maxime Delporte, capitaine à la zone de secours Hainaut Centre. "Trois bâtiments étaient impactés. L'un était quasiment détruit. Les deux autres bâtiments adjacents étaient endommagés, mais pas encore détruits.

Au vu de l'ampleur des dégâts, il était impossible de pénétrer dans le bâtiment en toute sécurité. Le risque d'effondrement de la structure métallique, fragilisée par les flammes, était trop important. "Nous avons fait le choix, vu le danger, de laisser brûler la paille, et de protéger les bâtiments adjacents."

Un feu maîtrisé, mais plusieurs jours de travail pour les pompiers

Les abords ont été sécurisés, il n'y a donc aucun risque pour les habitants. Les animaux, eux, ont été évacués. Désormais, il faut laisser les flammes faire leur oeuvre, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien à brûler. "Nous estimons que nous en aurons pour à peu près deux ou trois jours", précise le capitaine de la zone de secours Hainaut Centre. "Nous avons des équipes qui se relayerons 24h/24 pour surveiller l'évolution du feu."

Pour l'instant, l'origine de l'incendie est inconnue. "Ce qui est rassurant c’est qu’il n’y a aucun danger pour les riverains, ni pour les occupants et les animaux ont pu être mis en sécurité, et donc c’est uniquement des dégâts matériels", ajoute Jacqueline Galant, bourgmestre de Jurbise. "Mais à l’heure où je vous parle, je ne sais pas encore si c’est accidentel ou volontaire et donc qu'il va y avoir une enquête."


 

Vos commentaires