En ce moment
 
 

Jan Jambon et Charles Michel condamnent l'attaque à la machette de Charleroi, le premier ministre revient en Belgique

Jan Jambon et Charles Michel condamnent l'attaque à la machette de Charleroi, le premier ministre revient en Belgique
 

Le Premier ministre Charles Michel et le ministre de l'Intérieur Jan Jambon condamnent l'attaque survenue samedi après-midi à Charleroi. Une analyse de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) est en cours, a précisé le ministre de l'Intérieur.

M. Jambon dénonce un "acte ignoble", et ajoute "Tout mon soutien pour les 2 policiers blessés ainsi qu'à leurs collègues et familles. Évaluation OCAM en cours".

Le premier ministre Charles Michel a également réagi sur son compte Twitter: "Je condamne l'attaque à Charleroi avec force. Pensées vont aux victimes, leurs proches et les policiers. Nous suivons la situation de près".


Le premier ministre Charles Michel écourte ses vacances

Le Premier ministre Charles Michel revient en Belgique à la suite de l'attaque à la machette survenue samedi à l'hôtel de police de Charleroi, a-t-on appris auprès de son porte-parole. M. Michel doit rencontrer dimanche les services de sécurité. Il reste en outre en contact permanent avec son conseiller en sécurité et les services de police.


Rappel des faits

Deux policières ont été blessées à la machette samedi après-midi dans le centre de Charleroi par un individu criant "Allahu Akbar", a indiqué la police locale. Les faits se sont produits à proximité de l'hôtel de police de Charleroi. L'auteur de l'agression a été blessé par balle par un troisième policier.

Une des policières souffre de plaies profondes à hauteur du visage. Elle a été emmenée à l'hôpital de Charleroi. Sa collègue n'est que très légèrement touchée. L'auteur, lui, a été transporté à l'hôpital dans un état grave avant de décéder.

Un vaste périmètre de sécurité a été dressé autour du boulevard Pierre Mayence suite à l'agression. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires