En ce moment
 
 

L'apprentissage se fait en pleine nature à l'École du Dehors: "La nature fait son travail, elle apaise, elle calme"

L'École du Dehors propose aux enseignants d'emmener leurs enfants à l'extérieur pour donner cours. Cela permet de renouer avec la nature, mais aussi de donner sens aux apprentissages. L'école de Saint-Vaast, près de La Louvière, s'inscrit dans ce mouvement et emmène dorénavant ses classes maternelles dehors pendant 3 matinées par semaine. Aujourd'hui, Julien Crête et Patrick Lejuste les ont accompagnés sur un terril, pour le RTL info 13 heures.

C'est par un chemin au milieu des bois que cette classe de maternelle emprunte pour rejoindre l'endroit où il y aura école aujourd'hui. Au programme, 15 minutes de marche en pleine nature, avec certaines parties pus délicates.

"On tient la corde à deux mains et on avance un petit peu comme un crabe", explique l'institutrice aux enfants qui montent sur le terril.

ecole-dehors-4

Le long du trajet, fascinés par l'environnement, les enfants font leurs premières découvertes : des champignons. Quelques secondes plus tard, ils découvrent leur lieu d'apprentissage, leur canapé forestier où la leçon peut commencer.


"Une niveau de stress quasi nul"

"On est bien", lance spontanément un enfant. "Il y a un niveau de stress qui est quasi nul. Évidemment la nature fait son travail, elle apaise, elle calme", explique Marie-Laurence Jadot, institutrice maternelle et créatrice du projet.

Dans la forêt, les enfants découvrent notamment les animaux : "les oiseaux, les araignées, les limaces, les escargots", lancent-ils notamment.

Et quand on leur demande s'ils préfèrent être en classe ou dans la forêt, la réponse est sans surprise : "dans la forêt, parce qu'on fait plein de choses".

ecole-dehors-3

Depuis 5 ans, les enfants de ces classes maternelles profitent d'un apprentissage différent. Ces cours sont élaborés spécialement et sont valisés officiellement.

"On fait des maths, on fait du français, on fait de la musique, la psychomotricité vous voyez par vous-même qu'on n'a pas besoin d'installer des poutres ou des cerceaux", lance l'institutrice.


"Le froid ne nous fait pas peur"

Pour ces enseignantes, ces journées sont réalisées tout au long de l'année, sauf en cas de tempête. L'hiver réserve d'autres surprises.

"Le temps froid ne nous fait pas peur. On peut organiser un petit feu, on adapte nos activités, c'est-à-dire qu'on bouge un peu plus, pour dire que les enfants ne se figent pas au froid", ajoute Anne Dubray, institutrice maternelle.

Outre les avantages de concentration et d'éveil à la nature, dans cette classe du dehors, les absences pour maladie sont devenues des exceptions. 

ecole-dehors-2

Vos commentaires