En ce moment
 

La buvette du club de foot de Quévy ravagé par un incendie d'origine criminelle: "Tout a brûlé, de fond en comble"

Un club de football de Quévy, dans la région de Mons, a été vandalisé la nuit dernière. Les malfrats qui n'ont pas hésité à bouter le feu à la buvette.

La buvette du club de foot RAQM (Royal Albert Quévy-Mons) à Genly dans le Hainaut, a été ravagée par un incendie. La buvette accueillait hier soir encore des dizaines de jeunes joueurs et leurs parents. Ce matin, il ne reste plus grand-chose du site. Durant la nuit, une ou plusieurs personnes se sont introduites dans le bâtiment par un trou dans la toiture. Lors de leur fuite, les voleurs auraient bouté le feu, provoquant des dégâts immenses.

"Pour cette partie-ci, tout a brûlé, de fond en comble. Des WC, jusqu'au bar, la partie cuisine, et la partie salle également", détaille un responsable. "Ce serait criminel", indique-t-il. "Les dommages extérieurs démontrent bien qu’il y a eu une intrusion par l’extérieur".

Selon les responsables du club, le bilan du vol serait dérisoire : un fonds de commerce, quelques boissons… Ce qui les choque le plus, c’est la gratuité du geste: "Mettre le feu, comme ça, à un bâtiment qui sert de buvette… C’est notre club, c’est plein de souvenirs, et c’est plein de choses qui partent en fumée. Ce n’est pas nous vraiment qui sommes victimes, c’est tous les enfants qui participaient aux entraînements", dit un autre responsable.

Dans les prochains jours, les entraînements et les matches vont être annulés. Ils seront en partie déplacés vers le club de Mons, autre site de la même structure. La solidarité s’est déjà mise en place. "On a une bonne réputation, donc oui, on demande à pouvoir être aidés dans l’occupation des terrains".

Une enquête a été ouverte par la police. Des empreintes digitales ont pu être prélevées.

Vos commentaires