En ce moment
 

La Louvière: que faire du jeune de 12 ans qui a poignardé son camarade de classe? (vidéo)

A La Louvière, un jeune de 12 ans a poignardé un camarade de classe ce lundi. La victime est hors de danger. Mais que faire de ces jeunes très violents ? Le juge de la jeunesse tranchera. Il sera soit placé en institut de protection de la jeunesse (IPPJ), soit il fera l’objet de mesures d’accompagnement.

Les cours ont repris ce mardi matin à l’athénée provincial de La Louvière. La direction a fait appel aux services du centre médico-social. L’objectif : apporter du soutien aux camarades et aux proches de la victime. Quel sort pour l’élève de 12 ans qui a poignardé son copain de classe ? Dans un premier temps, une audition devant le juge de la jeunesse pour replacer les faits dans leur contexte. Nathalie Monquignon, directrice du service général des IPPJ, était au micro du RTLinfo 13 heures. Elle explique: "Toute la situation du jeune. Ses antécédents, la gravité des faits évidemment. La possibilité pour la famille de suffisamment encadrer le jeune pour éviter un placement. Ce sont tous ces éléments que le magistrat va prendre en considération."


On ignore les raisons du geste

Plusieurs voies s’ouvrent aux magistrats. Une procédure d’accompagnement stricte, soit un placement dans un institut de protection de la jeunesse. Selon les chiffres de l’administration générale de l’enseignement, près de 3400 élèves ont été écartés de leurs écoles pour raisons disciplinaires en 2017. Les violences physiques ou psychologiques représentent 31% de ces exclusions. Dans un cas sur 20, l’élève portait une arme ou un objet contondant.

Les motivations de l’adolescent ne sont pas encore connues. Sa victime, elle, se rétablie de ses blessures. 

Vos commentaires