En ce moment
 
 

La police boraine met la main sur l'auteur d'un dépôt sauvage: il enchaîne les infractions

La police boraine met la main sur l'auteur d'un dépôt sauvage: il enchaîne les infractions
© Zone de police boraine
 
 

Le mardi 20 juillet, des ouvriers de la commune de Colfontaine ont prévenu la police boraine qu'un dépôt sauvage se trouvait derrière une habitation à la rue du Roi Albert, nous indique la zone de police locale par communiqué ce mercredi. "Sur place, notre Service Environnement a constaté que le dépôt, dont la taille est estimée à 6m3, est composé de gravats, de briquaillons provenant de travaux réalisés dans une habitation", indique la porte-parole de la zone de police boraine, Siham Zannoun.


© Zone de police boraine 

Selon la police locale, l'enquête a permis d'identifier l'auteur des faits. Les policiers l'ont contacté et lui ont demandé d'évacuer au plus vite les gravats dans un délai de 15 jours. "Les policiers ont également découvert que les travaux avaient été effectués sans autorisation et que le dépôt avait été placé sur une voirie communale la rendant ainsi impraticable", précise Siham Zannoun.


© Zone de police boraine

La zone de police précise que l'individu encourt plusieurs sanctions pour ses infractions. Un PV a été rédigé pour dépôt clandestin. Un autre pour obstruction et occupation illégale d'une voirie communale. Et encore un PV pour avoir effectué les travaux sans les permis adéquats délivrés par l’Administration communale. L'individu pourrait également devoir payer les frais d'enlèvement s'il ne le fait pas lui-même.

"Vu l’ampleur du dépôt, le dossier est intégralement traité par le Procureur du Roi de Charleroi compétent en la matière", conclut le communiqué de la police.


 




 

Vos commentaires