En ce moment
 

La première échevine de Charleroi victime d'une agression dans sa rue: "Tout ça pour quelques euros"

La première échevine de Charleroi victime d'une agression dans sa rue:

La première échevine de Charleroi, Francoise Daspremont, a été victime d'une agression mercredi après-midi, pas loin de chez elle à Jumet. Elle en a parlé sur son compte Facebook : "Terminer les congés en se faisant agresser cet après-midi dans ma rue pour un bracelet doré sans valeur ! Ca, c'est fait! Et me voilà à la clinique pour une radio du poignet ! Tout ça pour quelques euros, déplorable ! Je râle".

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Alors qu'elle se promenait accompagnée de son mari, un individu a surgi par l'arrière. Il lui a attrapé violemment le poignet et a serré très fort, témoigne la première échevine dans SudPresse et la DH.

Elle a alors crié et l'individu a pris la fuite sans qu'elle puisse voir son visage.

Des passants à bord d'une voiture ont assisté à la scène et ont proposé de poursuivre l'agresseur mais celui-ci était déjà trop loin.

C'est lorsque Françoise Daspremont regagne son domicile qu'elle se rend compte que le bracelet qu'elle portait au poignet avait disparu. Le voleur a réussi à l'emporter. Un bijou sans aucune valeur marchande selon elle mais un souvenir auquel elle tenait.

L'échevine s'en sort avec une luxation du pouce, plusieurs hématomes et une incapacité de travail à 50% pour une semaine. Elle a déposé plainte auprès de la police locale de Charleroi.

Vos commentaires