En ce moment
 
 

Le masque peu porté aux Lacs de l'Eau d'Heure: des renforts policiers déployés, la zone de baignade interdite

 
CORONAVIRUS
 

Les Lacs de l’Eau d’Heure pourraient fermer si les règles continuent à ne pas être respectées. Des renforts policiers seront déployés sur place dès ce week-end pour vérifier le respect des mesures contre le coronavirus.

Le bourgmestre de Froidchapelle Alain Vandromme pourrait éventuellement décider d'interdire l'accès aux Lacs de l'Eau d'Heure, où l'obligation de porter un masque a été très peu respectée ces derniers jours, a-t-il confirmé au micro de Bel RTL ce matin.

Alain Vandromme a toutefois précisé que cette interdiction interviendrait si les comportements actuels de non-respect du port du masque continuaient massivement. "S'il n'y a rien qui change, c'est un peu le dispositif extrême. Mais j'espère que les autorités me soutiendront et on pourra trouver une solution tous ensemble pour que l'ensemble des personnes qui viennent sur le lac respecte les règles sanitaires".

Au quotidien, le site ne peut compter sur la présence que d'une poignée de policiers locaux. "Il y a des ordonnances qui ont été prises par le bourgmestre de Cerfontaine et moi-même pour l'obligation du port du masque. Mais pour faire respecter cela, il faut des policiers. Et au niveau des zones de police, il y a un manque d'effectif". Et parmi ces forces de polices, seulement un ou deux agents peuvent verbaliser, précise Alain Vandromme. "Par contre, on a des renforts fédéraux et malheureusement ces policiers ne verbalisent pas, donc pour moi, ça ne sert à rien". 

Difficile pourtant de fermer les lacs de plus de 6 kilomètres carrés. Pour cela, le bourgmestre de Froidchapelle a une solution : "La seule chose que l'on doit faire est de fermer les grands axes, j'espère ne pas en arriver là. Il y a quand même des partenaires privés qui ont subi la fermeture de leur établissement pendant plusieurs mois de confinement donc j'espère sincèrement qu'on ne devra pas en arriver là", conclut le bourgmestre.

La police déploie des moyens

Afin de veiller au respect des mesures covid-19, la zone de police locale va recevoir 14 agents en renfort de la police fédérale, ainsi que deux maîtres-chiens et deux motards. Ces renforts seront présents ce week-end sur le site. Lundi, une présence policière sera encore assurée sur les lieux, même si elle sera moins importante que samedi et dimanche.

Malgré l'arrivée des renforts, la partie de baignade habituellement autorisée sera fermée au public dès ce samedi, pour permettre aux policiers de se concentrer sur des zones plus problématiques.

En début de semaine prochaine, les autorités se réuniront à nouveau pour tirer le bilan du week-end et déterminer comment déployer des renforts sur le site sur le long terme. 

 




 

Vos commentaires