Le parc Solvay, à Charleroi, fermé pour des raisons de santé publique: des érables sont touchés par la maladie de la suie

A Charleroi, le parc Solvay a été fermé pour des raisons de santé publique. Une maladie rare qui touche les érables est apparue. Elle peut causer des réactions respiratoires chez l’homme.

Parmi les sujets touchés dans le parc Solvay, il y a cet érable d’un demi-siècle, condamné par la maladie de la suie. "Ici, typiquement, on voit très bien les symptômes de la suie de l'érable avec les spores noirs", montre Murielle Eylettere, experte en diagnostic des arbres.



Les spores sont comme des poussières. Une fois libérés, s’ils sont respirés, ils peuvent produire une forme d’allergie intense. "Si on le respire directement quand on gratte l'écorce, à ce moment-là, on peut avoir, en effet, des troubles respiratoires. On sait que c'est un pathogène qui peut provoquer des réactions allergiques, il est normal de fermer l'accès au site", ajoute l'experte.


Au moins 80 arbres malades

Dans le parc, au moins 80 arbres sont répertoriés comme étant malades. Mais seul un tiers du site a été examiné. Heureusement, la plupart sont de jeunes arbres, faibles et encore fragilisés par la sécheresse de l’an dernier. Joël Delhaye, porte-parole de la Province de Hainaut, précise: "Nous cherchons une entreprise spécialisée, parce qu'un problème comme celui-là, on n'en a pas rencontré en Wallonie à notre connaissance. Je sais qu'à Poitiers, il y a eu un cas il y a trois semaines. C'est quelque chose de très rare, pour lequel il n'y a pas beaucoup d'expérience, c'est pour ça que d'abord on ferme par précaution. Et ensuite on recherche vraiment la meilleure solution pour abattre dans les conditions de sécurité optimales".

Pour les riverains, les analyses de l’air sont rassurantes: il n’y a pas de spores dans l’air. L’accès au site est interdit à la promenade jusqu'à nouvel ordre.

Vos commentaires