Le prof de religion de Péruwelz inculpé pour avoir vendu de la drogue à d'anciens élèves mineurs détiendrait aussi des images pédopornographiques

Le prof de religion de Péruwelz inculpé pour avoir vendu de la drogue à d'anciens élèves mineurs détiendrait aussi des images pédopornographiques

Il y a plusieurs jours, nous vous parlions d’un professeur de religion de Péruwelz, en province de Hainaut, emprisonné et inculpé pour avoir consommé de la drogue avec d'anciennes élèves. Certaines sources parlent désormais de détention d'images pédopornographiques, ce que réfute son avocat. Thibault Balthazar et Damien Loumaye font le point sur cette affaire pour le RTLinfo 19H.

Manuel Gets, professeur de religion depuis 33 ans, est accusé d’avoir fourni du cannabis à deux anciens élèves, toujours mineurs. L’homme est en détention préventive pour un mois supplémentaire. Il ne nie pas les faits pour lesquels il est aujourd’hui inculpé. "Il se rend compte qu’il a fait une énorme erreur et il est bien lucide par rapport au fait de son statut et son activité professionnel, même si légalement ce n’est pas une circonstance aggravante, son comportement est encore plus fautif et ça il l’assume complètement, il l’assume depuis son mandat d’arrêt", a expliqué Jean-Edmond Mairiaux, l’avocat du prof de religion, au micro de Thibault Balthazar pour le RTLinfo 19H.


"Ça n’est pas dans le dossier, on ne sait pas s’en défendre"

Pour ces faits, l’accusé risque jusqu’à cinq ans de prison. Mais une autre accusation parue hier dans la presse, est venue aggraver sa situation. Le professeur détiendrait des images pédopornographiques. Mais aucune pièce dans le dossier ne vient actuellement confirmer cette information. Sans avoir à sa disposition tous les éléments en main, son avocat évoque une impossibilité à se défendre. "Ça n’est pas dans le dossier, on ne sait pas s’en défendre, on ne sait même pas non plus concrètement ce sur quoi on est accusé. Je ne sais pas sur quels matériels ce serait éventuellement retrouvé et surtout, ça ne lui est pas reproché, il n’est pas inculpé de ce chef-là", a insisté l’avocat face à la caméra de Damien Loumaye.

Ce dernier ne sait pas encore s’il va intenter une procédure contre ces accusations. Pour l’heure, son client n’a pas encore été inculpé pour détention d’images pédopornographiques.

Vos commentaires