En ce moment
 

Le TEC Charleroi va perdre le transport scolaire au profit d'une entreprise privée… à cause d'une erreur dans sa candidature

À Charleroi, chaque année, ce sont 22.000 écoliers qu'il faut conduire à la piscine, en excursion ou tout simplement à la visite médicale. Un marché public qui vient d'être remporté par un opérateur privé, alors que c'était le TEC Charleroi qui s'occupait historiquement du transport scolaire.

La raison? Une erreur administrative sur le document rendu par le TEC à la Ville de Charleroi, qui a obligé celle-ci à ne même pas pouvoir prendre leur offre en compte. "L'offre des TEC n'était pas conforme au regard des exigences des marchés publiques", explique Christophe Ernotte, le directeur général de la Ville de Charleroi, au micro de Thibaut Balthazar et Gaëtan Delhez dans le RTLinfo 13h.

Résultat: beaucoup d'argent en moins pour le TEC Charleroi. "C'est un gros marché que nous risquons de perdre", déplore Véronique Benoit, sa porte-parole. "C'est quand-même 300.000€ par an pendant 4 ans. C'est un marché que nous avions avec la ville de Charleroi depuis de nombreuses années et donc en effet, ce serait une très mauvaise nouvelle pour les TEC."

Le TEC Charleroi ne s'est cependant pas laissé faire et a saisi le Conseil d'Etat. "Le directeur général estime que les droits des TEC Charleroi ont été bafoués. Maintenant on doit s'en référer à l'avis du Conseil d'Etat qu'on a saisi en extrême urgence donc on acceptera la décision", précise Mme Benoit.

Et elle sera très probablement négative. Hier, le Conseil d'Etat a rendu un premier avis défavorable aux TEC et il est extrêmement rare que ce premier avis ne soit pas suivi. Il devrait donc officialiser cette décision dès la semaine prochaine.

Pourtant, c'était le TEC Charleroi qui était le moins cher. Une mauvaise affaire au final pour la Ville? "Au niveau du prix, le soumissionnaire qui va avoir le marché était très très proche du prix des TEC et donc ça n'a pas d'impact financier pour la ville", rassure M. Ernotte.

Vos commentaires