En ce moment
 

Les communes wallonnes interdites de pesticides dès le 1er juin: à Manage, on a pris de l'avance... mais ça coûte cher

Les communes wallonnes ne pourront plus utiliser de désherbant avec pesticides dès le 1er juin. À Manage, cette mesure du Programme wallon de réduction des pesticides a été anticipée. Les ouvriers communaux n'utilisent plus de roundup depuis 2015. Ils n'ont pas encore trouvé de solution miracle pour le remplacer, mais ils ont mis en place un système D qui coûte 4 à 5 fois plus cher.

Au pied de l'Hôtel de Ville, il y a un premier aménagement, un petit recoin devenu zone inerte. Les 20 mètres carrés posaient problème. Ils sont désormais bétonnés. "C'était juste un terre-plein, qui nous demandait beaucoup de main-d'œuvre, explique Jérôme Ridez, chef de bureau administratif du service travaux de la commune de Manage. Tous les quinze jours, trois semaines, il fallait qu'on envoie nos hommes nettoyer. À peine terminé, il fallait recommencer. Avec le Zéro Pesticide, il a fallu réagir vite."

Autour de l’église, un joint de goudron bloque les repousses. Sur un bâtiment de la commune, c'est du béton qui limite l’arrivée des indésirables… Il faut repenser l’espace public pour l’entretenir autrement. "Dans d'autres endroits, on va plus sur de l'asphaltage ou du béton. Le plus gros nœud du problème, c'est de trouver le bon aménagement par rapport au lieu dans lequel on se trouve. Il faut tout de même garder un peu de verdure dans nos zones urbanisées."


Derniers pesticides en 2015

C’est en 2015 que la commune a pulvérisé des pesticides pour la dernière fois. Mais il y a eu de nouveaux coûts : deux ouvriers supplémentaires pour désherber dans les 100.000 m carrés de cimetières, ainsi que deux machines spécifiques, à 17.000 euros chacune. "Evidemment, on a épargné les 16.000 euros de produits phyto mais on a multiplié par quatre ou cinq ce prix d'achat par de la main d'œuvre pure", confirme Bruno Pozzoni, bourgmestre de Manage (PS). La commune estime qu’il faudra 5 à 10 ans pour couvrir toutes les zones et trouver les bonnes alternatives.

Vos commentaires