Les perquisitions à Mouscron visaient un club de motards allié aux fameux Hells Angels: 11 interpellations, des armes et de la drogue retrouvées

Les perquisitions à Mouscron visaient un club de motards allié aux fameux Hells Angels: 11 interpellations, des armes et de la drogue retrouvées

De nombreuses perquisitions ont été menées lundi matin dans le milieu d'un club de motards de Mouscron. Des armes et de la drogue ont été saisies. Plusieurs mandats d'arrêt ont été décernés, a indiqué mardi Christian Henry, procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons.

"Ce lundi 5 mars à partir de 05h00, la police judiciaire fédérale de Mons-Tournai, assistée des unités spéciales, d'un maître-chien drogue et des zones de police de Mouscron et de Menin, a procédé à 11 perquisitions et à 11 interpellations à l'encontre des membres du club de motards 'MC El Diablo', de Mouscron. Plusieurs membres de ce club, support de l'organisation des 'Hells Angels', sont suspectés de trafic de drogues et de trafic d'armes", précise le magistrat.

Lors des opérations, quatre armes à feu ont été saisies, dont un fusil mitrailleur FN de type FAL avec lunette et de nombreuses munitions de calibre 7,62 mm OTAN, un fusil Mauser, deux armes de poing et de nombreuses armes prohibées (coup de poing américain, matraques, machette, taser...). "Des éléments pertinents pouvant confirmer le trafic de drogue ont été découverts, notamment une vingtaine de pacsons de cocaïne prêts à la vente, 50g de speed, du cannabis et du matériel de conditionnement. De plus, 3.000 euros en liquide ont également été saisis ainsi que trois véhicules et de nombreux GSM à exploiter. Les scellés ont été posés sur le local du club El Diablo", indique le procureur du roi.

Ce mardi 6 mars, plusieurs mandats ont été délivrés à charge des principaux protagonistes par le juge d'instruction à Mons. Le nombre d'inculpés n'a pas été précisé par le procureur du roi. L'enquête est poursuivie par la PJF Mons-Tournai.

Vos commentaires