En ce moment
 

Première parade en costume (fantaisie) pour les Gilles de Binche

 

C'est parti pour une longue journée de carnaval. Premier jour "gras" avant la poursuite des festivités cette semaine à Binche, Malmedy et Alost.

Dans la cité du Gille, aujourd'hui, c'est la première sortie de ces héros du carnaval mais en costume dit "de fantaisie". Une tenue gardée secrète, comme le veut la tradition. Aurélie Henneton et Xavier Préyat se sont baladés dans les rues de Binche, micro à la main et caméra à l'épaule, à la rencontre des carnavaliers.

Chez les Moms, c'était ambiance safari, avec les chasseurs et les proies. Un des Gilles arbore un costume d'animal sauvage, une planche autour du coup, tel "un trophé de chasse. On a trois chasseurs et ils nous ont eus. Cette année, ils ne nous ont pas ratés."

Jason accompagne le groupe à la viole, dans le plus pur respect de la tradition: "C'est quand même un folklore différent. A chaque fois, c'est tambours, grosses caisses, trompettes. Là, c'est bien de sortir la viole, c'est plus familial."

En ce dimanche gras, pas de masque. Les futurs Gilles ont laissé libre-court à leur imagination. Des costumes imaginés dans le plus grand secret depuis presque un an. "C'est vraiment un honneur de porter un costume aujourd'hui qui est gardé secret. C'est le secret qui compte avant tout et c'est important pour nous, Binchois."

Derrière les Gilles, les épouses, qui profitent du cortège. Pas de plumes ni de coiffes à porter aujourd'hui, elles peuvent profiter de la fête, bien plus que le mardi gras. "Le dimanche, c'est la liesse populaire, on est beaucoup plus libres que le mardi, on est moins tenues par les horaires, le Gille lui-même est beaucoup plus détendu que le mardi, où la vraiment il rentre dans le rang, c'est le respect des traditions."

Et pour encore plus de bonheur, le mimosa s'affiche, à la boutonnière ou sur le chapeau. Un porte-bonheur et "bientôt le printemps, on espère".

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos