En ce moment
 

Simone, 85 ans, découvre le fitness en plein air: "Vous voyez, je sais encore faire ça ! Hip hip hip hourra !" (vidéo)

Du fitness, au grand air : un concept qui gagne du terrain en Belgique. Le principe est simple. Des appareils sont installés dans des lieux publics, pour permettre à tous de faire un peu, ou beaucoup, d’activité sportive. Ces engins sont accessibles, gratuits séduisent toutes les générations.

A 85 ans, Simone découvre les nouveaux engins installés à Monceau-sur-Sambre, dans le Hainaut. Impatiente, elle se porte volontaires pour tester ces appareils. Vélo, traction, marche… Ces derniers sont parfaitement adaptés aux novices.

"On viendra encore plus souvent. Avant, je marchais, mais comme j’ai eu un grave problème, maintenant je me promène. Vous voyez, je sais encore faire ça. Je suis vraiment contente ! Hip hip hip hourra !", s'exclame Simone. 

Ces appareils sont bénéfiques pour la santé.

"L’activité physique est le plus important. C’est le meilleur anti-vieillissement.  Et les exercices de musculation, qu’ils soient simples ou plus poussés sont vraiment d’une importance capitale pour ralentir le vieillissement et augmenter la santé des gens, explique Jean-Pierre Castiau, médecin du sport. 


"On a une impression de liberté"

Ces nouvelles installations séduisent également les jeunes générations. Le street workout, autrement dit l’entraînement de rue, est devenu tendance. 

"Ça fait quand même quelques années que c’est lancé. Surtout aux Etats-Unis d’abord  et après, par ici. Moi j’attendais ça, je suis content", affirme un jeune sportif. 

"En salle, c’est confiné. Ici, on a une impression de liberté", souligne une retraitée. 

Ces aires se multiplient actuellement en région wallonne. A Mons, à Charleroi mais aussi à Saint-Ghislain, toutes les générations s'en réjouissent. 

Vos commentaires