En ce moment
 
 

Sungai, l'un des bébés orangs-outans de Sumatra est mort à Pairi Daiza: "Les soigneurs ont voulu le sauver, ils sont effondrés"

Sungai, l'un des bébés orangs-outans de Sumatra est mort à Pairi Daiza:
(c)Chris L. Pairi Daiza

Un des deux bébés orangs-outans de Sumatra de Pairi Daiza, celui né à Brugelette, est mort, annonce vendredi le parc animalier sur Facebook. Le petit, baptisé Sungai, était né le 30 octobre dernier et a succombé des suites d'une malformation grave de la mâchoire, qui a ces derniers temps empêché le bébé de téter correctement.

Paira Daiza a constaté que Sungai souffrait d'une malformation de la mâchoire depuis sa naissance. Ces dernières heures, elle a "entraîné des luxations temporaires empêchant le petit orang-outan de fermer totalement la bouche et de téter correctement le sein de sa maman". Le petit "ne pouvait plus se nourrir et s'affaiblissait".

Les vétérinaires ont découvert cette malformation jeudi après-midi seulement lorsque l'orang-outan a été ausculté. Trop tard: il était impossible de soigner le mal dont souffrait Sungai et son état d'épuisement était déjà trop avancé. L'orang-outan ne pouvait plus se nourrir seul et seul un nourrissage "par la main de l'homme" aurait pu le sauver.

Les soigneurs ont voulu tenter cette solution mais n'en ont pas eu le temps, Sungai s'est éteint dans la soirée. "Cette mort est d'une tristesse infinie pour ses parents" et cette "douleur est particulièrement grande pour tous les soigneurs de nos familles d'orangs-outans. Ces soigneurs sont aujourd'hui effondrés", souligne Pairi Daiza.

Ils continuent toutefois de veiller sur les parents, Sinta et Gempa, et plus particulièrement sur la maman.
Sungai-2
Sungai-5

sungai-3

Sundai-1

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires