En ce moment
 

Surnommé "Psycho" dans son quartier, il kidnappe 3 personnes, les ligote et les tabasse

Surnommé

Le parquet a requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Charleroi quarante mois de prison à l'encontre de Y.K. poursuivi pour détention arbitraire, coups, menaces et vol avec violence. En 2013, le citoyen turc avait embarqué trois jeunes dans sa camionnette, les avait ligotés et frappés en bordure de Sambre. Le mobile reste flou mais il semblerait qu'il jouait les "justiciers" après un vol commis dans son quartier.
 
La nuit des faits, une patrouille de la police des chemins de fer a remarqué la présence d'une camionnette sur le halage, à Monceau-sur-Sambre (Charleroi). À l'intérieur, les inspecteurs ont retrouvé deux hommes pieds et poings liés, couverts de traces de coups. À deux pas de la voiture, une troisième victime gisait, également ligotée et tuméfiée. Y.K., le propriétaire de la camionnette, a immédiatement été intercepté mais s'est montré peu loquace quant à son mobile.

Les victimes ont quant à elles expliqué que le prévenu les avait embarquées tour à tour pour les ligoter. Il aurait frappé l'une d'elles en lui demandant d'avouer un vol commis dans son quartier. Selon le parquet, ce mobile de "redresseur de torts" n'a jamais été confirmé mais Y.K. a reconnu l'ensemble des faits.

"Quand elles ont vu qu'elles se trouvaient au bord de la Sambre, les victimes ont cru leur dernière heure arrivée", a ajouté la substitute Marr qui a requis 40 mois de prison pour le prévenu, déjà condamné pour coups et surnommé "Psycho" dans son quartier. Me Martines, conseil de Y.K., n'a pas contesté les préventions, hormis les menaces de mort. Vu l'ancienneté des faits, l'avocate a sollicité un sursis pour ce qui excède les cinq mois de détention préventive déjà subi par son client, actuellement en Turquie pour y faire son service militaire. Le jugement interviendra le 25 avril.

Vos commentaires