En ce moment
 
 

TEC Charleroi en grève au dépôt de Jumet: de nombreuses lignes perturbées ce matin

TEC Charleroi en grève au dépôt de Jumet: de nombreuses lignes perturbées ce matin
(c) Belga
 
 

Un mouvement d’humeur survenu à l'aube au sein de certaines équipes techniques du dépôt TEC de Jumet a entrainé des perturbations de la circulation des bus ce matin. Les autres dépôts n'ont pas été touchés et le métro a circulé normalement. En milieu de matinée, la situation redevenait progressivement normale.

Ces perturbations ont mis en colère des navetteurs. "Il est inadmissible que les TEC aillent toujours en grève. Parce que ce sont les voyageurs qui payent les pots cassés. Ils ne pensent pas aux voyageurs, ils pensent à leur portefeuille. Il faut dire merci à un délégué syndical qui admet toujours les grèves", s'est exprimé un individu via le bouton orange Alertez-nous. Ce monsieur ne se trompait pas puisque la grève sauvage de ce matin parmi les mécanos a été provoquée par un délégué syndical selon la direction jointe par téléphone. Malgré un accord signé entre les permanents syndicaux et la direction sur le fonctionnement du reclassement de certains travailleurs pour des raisons de santé, il n'aurait pas accepté qu'un agent doive céder sa place de reclassé à un autre dans le cadre de cet accord. Dès lors les mécanos qui préparent les bus avant leur sortie matinale n'auraient pas exécuté leur tâche cette nuit. Le travail de préparation des bus a repris progressivement à 6h avec l'arrivée de la nouvelle équipe de mécanos, ce qui explique que la circulation des bus a pu reprendre peu à peu.




 

Vos commentaires