En ce moment
 

Tentative de meurtre et séquestration à Jumet: son compagnon placé sous mandat d'arrêt, sa mère libérée

 

C'est une information RTL. Une tentative de meurtre a eu lieu à Jumet, dans le Hainaut. Une jeune femme de 23 ans a été retrouvée séquestrée dans le grenier d'une maison. Elle a été battue et tailladée au couteau par son compagnon. Ce dernier a été placé sous mandat d'arrêt.

Vendredi, la police locale de Charleroi a reçu une information concernant la potentialité d'une scène de coups dans une habitation de la rue des Verreries, à Jumet. A l'arrivée des inspecteurs, l'occupant des lieux a refusé d'ouvrir et a tenté de fuir par les toits, confirme le parquet de Charleroi. Ayant aperçu des traces de sang dans le salon à travers la fenêtre, les policiers sont entrés de force et ont privé de liberté l'homme, né en 1978.


"Il y avait du sang partout dans l'habitation"

En fouillant l'habitation, les forces de l'ordre ont retrouvé sa jeune compagne, âgée de 23 ans, séquestrée dans le grenier. "En rentrant dans l'habitation, ils se sont rendu compte manifestement, d'une situation grave, il y avait du sang partout dans l'habitation, et en fonction des éléments qui leur avaient été fournis par la maman de la victime, ils ont fouillé l'ensemble de l'habitation et découvert la jeune victime qui était enfermée dans le grenier de l'habitation", précise Sandrine Wairon, premier substitut du procureur du roi du parquet de Charleroi.


"Elle était en état de choc important"

La jeune femme souffrait de blessures graves, dues à des coups de bâton et à des entailles faites à l'aide d'un couteau. Selon les premiers éléments, elle aurait été torturée par son compagnon durant les dernières 48 heures. "Elle présente d'importantes lésions à la face, elle est également couverte d'hématomes, de bleus. Au niveau des jambes, elle présentait des blessures qui laissent penser à des actes volontaires, dans le but d'infliger des souffrances, et surtout, elle était en état de choc important", précise le substitut du procureur du roi. La victime a été hospitalisée.

L'auteur a été déféré devant le juge d'instruction qui l'a placé sous mandat d'arrêt pour tentative de meurtre, séquestration et traitements inhumains. 

La mère du suspect, sous le toit de laquelle se sont produits les faits. Elle a été libérée est n'est pas inculpée à ce stade de l'enquête mais pourrait l'être par la suite, pour non-assistance à personne en danger.

 

 

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos