En ce moment
 
 

Un policier tire un coup de feu lors des débordements après le match La Louvière-Charleroi

Un policier tire un coup de feu lors des débordements après le match La Louvière-Charleroi
©Belga

Un policier a effectué un tir de semonce lors d'échauffourées survenues mercredi soir à La Louvière entre la police locale et un groupe de supporters de Charleroi, à l'issue d'un match de football opposant l'URLC La Louvière au Sporting de Charleroi, a confirmé jeudi la police.

Si le match amical d'avant-saison s'est déroulé sans incidents, un groupe de supporters de Charleroi "a bifurqué vers l'entrée principale du stade du Tivoli au lieu de rejoindre le parking Cora où ils étaient stationnés. Leur intention était visiblement d'en découdre avec quelques supporters de La Louvière", relate jeudi la police de La Louvière. Des policiers se sont alors déployés, à hauteur de l'entrée du stade, afin de séparer les groupes de supporters. La police a procédé au refoulement des supporters de Charleroi.

"Durant ce refoulement, le groupe de supporters a voulu en découdre à plusieurs reprises envers les forces de l'ordre. Trois charges de la cavalerie ont été effectuées. L'utilisation d'un gazeuse a également été opérée par la police de La Louvière", indique la police de La Louvière. "Vu les travaux en cours sur le site Cora, quelques supporters ont alors effectué des jets de pavé envers les forces de l'ordre. La situation était extrêmement tendue et la configuration des lieux peu propice à l'intervention des forces policières", ajoute la police locale.


Les conditions d'utilisation bien réunies?

Un tir de semonce a alors été effectué par un policier. Les choses sont finalement rentrées dans l'ordre. Ce tir va faire l'objet, comme cela est prévu, d'une analyse interne "afin de vérifier si les conditions d'utilisation sont bien réunies et en vue de pouvoir déterminer les enseignements à en tirer", assure la police, qui dit avoir appris, par la presse, qu'une plainte sera déposée au Comité P à la suite de ces incidents. "Nous constatons que les commentaires établissent que le policier n'était pas en danger. Il nous semble prématuré de nous prononcer à cet effet. L'ensemble des images dont nous disposons doivent être analysées et contextualisées pour interpréter au mieux les réactions de chacun", conclut la police de La Louvière. Les incidents d'après-match n'ont pas fait de blessé. Mais quatre supporters de Charleroi ont été interpellés et sept PV ont été dressés pour des infractions à la loi football.

Vos commentaires