En ce moment
 
 

Un livreur de mazout sauve une dame de l'incendie de sa maison à Jumet: émouvante rencontre avec le fils de la victime (vidéo)

 
 

David, livreur de mazout, nous raconte sa matinée peu commune. Alors qu'il faisait son travail, et livrait du mazout dans une maison de Jumet, il a aperçu de la fumée s'échapper de la maison voisine. Il a alors tout fait pour secourir une dame âgée coincée par les flammes.

Un incendie s'est déclaré à Jumet, au niveau de la rue Auguste Delvaux, ce matin vers 7 heures. Une dame âgée s'est retrouvée coincée dans son domicile et a pu être secourue et emmenée à l'hôpital. Son habitation a subi de gros dégâts matériels.

Cette dame, Nelly, a heureusement évité le pire grâce à l'intervention d'un livreur de mazout. David livrait du mazout chez les voisins, vers 6h15. Il a alors aperçu la voisine lui faire de grands gestes par la fenêtre. "J'ai commencé à tirer le tuyau en rentrant dans le garage, et je vois une dame me faire des grands gestes avec ses bras", raconte le livreur, interrogé ce matin. 

Il n'a pas tout de suite compris ce qu'il se passait, mais a vu de la fumée sortir de l'habitation de la voisine. Ni une, ni deux, il a réagi, et a appelé les secours. "J'ai accouru, j'ai sauté par la fenêtre, j'ai essayé de sortir la femme, mais elle ne voulait pas... J'ai dû m'y reprendre à trois fois. Ça devenait insoutenable, on ne voyait plus rien !"

"Il va me falloir deux, trois jours pour m'en remettre"

La dame, à l'intérieur, a inhalé de la fumée et est désorientée. David se rend compte de l'urgence de la situation et mobilise le voisin. "Je lui ai dit : 'Monsieur, je ne veux plus rien savoir, on va sortir cette femme tout de suite par la fenêtre'. Entre temps, la police arrivait, et j'ai crié qu'il fallait sortir la femme. Un policier est monté sur la balustrade et m'a aidé."

Finalement, Nelly est tirée de son habitation à temps, grâce à l'intervention de David, qui nous raconte cet événement encore empreint d'adrénaline. "Respect aux pompiers, respect aux policiers qui étaient sur place", conclut David, la voix pleine d'émotions, les larmes aux yeux. "Je vais rentrer à la maison, mais ça me choque encore. Il va me falloir deux, trois jours pour m'en remettre. Ça aurait pu être la maman de n'importe qui."

Les pompiers sont arrivés rapidement sur les lieux et ont pris les choses en main pour éteindre l'incendie et sécuriser l'habitation. L'origine du sinistre n'est pas encore connue pour le moment.

Moment d'émotion lorsque David rencontre le fils de la victime

Quelques heures à peine après l'incendie, nous retrouvons David, le livreur courageux. Il est accompagné du fils de Nelly. Tous deux se retrouvent au milieu de la cuisine calcinée, au bord des larmes, la voix déformée par l'émotion. Michel, le fils de la victime, peine à trouver ses mots. "Il fallait oser... tout le monde ne l'aurait pas fait."

"C'est tombé sur moi, j'ai fait ce que j'ai pu", répond David au fils de la victime. "La maman est sortie d'affaire, mais je ne vous cache pas que je vais encore beaucoup en pleurer. Mais tout le monde s'en sort bien, alors merci Seigneur, merci aux voisins et aux pompiers."

Pour conclure, Michel remercie encore David, toujours en proie à l'émotion. "On se reverra", garantit le fils de Nelly. "J'ai pris ses coordonnées."

Nelly est tirée d'affaire

En plus d'avoir sauvé Nelly, David a également permis au chien de la dame, un petit bichon âgé de 12 ans, de s'en sortir. Coronavirus oblige, les deux hommes n'ont pas pu s'adonner à des grandes embrassades de remerciement. Avec pudeur, et beaucoup d'émotion, ils se sont remercié plusieurs fois, et David a partagé son récit avec le fils de Nelly, très admiratif.

Transportée à l'hôpital, et placée en caisson hyperbare, Nelly est tirée d'affaire, grâce à l'intervention héroïque de David et des personnes qui l'ont aidé. 




 

Vos commentaires