En ce moment
 
 

Une personne s'est noyée mercredi à Gosselies sur le site du Pircha: le corps d'un homme de 28 ans a été retrouvé

  • Découverte du corps sans vie du baigneur disparu dans l''étang du Pircha

  • Les précisions du parquet concernant la noyade dans l''étang du Pircha

 
 
 

Le corps sans vie d'un jeune Anderlechtois de 28 ans a été découvert jeudi après-midi dans l'étang du Pircha, zone interdite à la baignade, à Gosselies (Charleroi), a indiqué la zone de police locale. La victime avait disparu la veille.

Les secours avaient été appelés mercredi vers 16h00 sur le site de l'étang du Pircha à Gosselies. "La victime se trouvait sur place avec des amis. Visiblement, le jeune homme s'est noyé alors qu'il ne savait pas nager ou qu'il éprouvait des difficultés à le faire. Des recherches ont été menées sur place pendant une heure, en vain", a précisé le porte-parole de la zone de police de Charleroi. 

"Ces jeunes ont décidé de se lancer le défi de se jeter à l’eau sauf que la victime ne savait pas nager. Une fois à l’eau il s’est retrouvé en difficulté. Il a tenté de rejoindre le bord. En vain. Son ami a voulu l’aider mais il se débattait tellement qu’il n’a rien pu faire pour le sortir de là. La cause de la mort n’est donc pas l’hydrocution mais la noyade", précise de son côté le parquet de Charleroi.

Les opérations de recherche ont repris jeudi en fin de matinée avec l'appui de deux hélicoptères de la police fédérale, de la police de la navigation avec un sonar et de la protection civile avec des plongeurs. Le corps de la victime a été découvert vers 14h00. 

"Il est important de rappeler que ce type de baignade sur des sites interdits au public est une infraction pouvant aller de 50 euros à 350 euros. Il faut également insister sur le danger que représentent ces sites ou propriétés privées. Ce sont des sites qui ne sont pas aménagés pour la baignade et prendre le risque d'y aller, c'est prendre le risque de perdre la vie", a signalé la zone de police de Charleroi.

© Zone de Police de Charleroi

Un accident similaire a eu lieu presqu'au même moment, à la carrière de Mont-Sur-Marchienne. Un jeune homme de 18 ans s'est noyé, mais a pu être retrouvé par les secours. Les pompiers rappellent ainsi l'importance de respecter les panneaux d'interdiction de baignade, qui signalent un endroit dangereux. "Pas mal de jeunes et moins jeunes viennent nager, dès qu'il fait beau", nous confie un riverain qui souhaite rester anonyme. "Les panneaux, les gens s'en foutent. Ils vont au lac à plusieurs, il y a même des enfants sans leurs parents. Pour moi, c'est un danger."

© Zone de Police de Charleroi
 


 

Vos commentaires