En ce moment
 
 

Voiture en feu retrouvée ce matin à Frasnes-Lez-Gosselies: "Un nouveau gang des Audi sévit-il dans la région?"

Voiture en feu retrouvée ce matin à Frasnes-Lez-Gosselies:
©RTL BELGIUM/ Alertez-nous

Un internaute nous a interpellés ce matin via le bouton orange Alertez-nous pour nous demander "si un gang spécialisé dans le vol et la revente de véhicules de la marque Audi avait encore (sic) frappé cette nuit à Frasnes-Lez-Gosselies", dans la région de Charleroi.

En effet, un véhicule en feu a été retrouvé au milieu des champs, chemin du Saucy, derrière le zoning de Frasnes. Les pompiers ont été appelés sur place sur le coup de 5H40 du matin.

"À leur arrivée, le véhicule était désossé, 90% des pièces manquaient et les roues avaient été posées sur des blocs de béton", rapporte le constat de la police. L'Audi A3 ne possédait également plus ses plaques d'immatriculation. "Il est encore trop tôt pour déterminer qu'il s'agit d'un véhicule volé, le numéro de châssis étant inaccessible vu l'état encore brûlant du véhicule. L'enquête déterminera si le numéro de châssis n'a pas été limé d'où vient-il", nous précise Christian Marit, le chef de corps de la zone de police Brunau ( Fleurus, Les Bons Villers, Pont-à-Celles), contacté par nos soins.

Mais pour lui, il n'a pas lieu d'évoquer une "épidémie" dans cette région. Sur l'année 2018, 28 véhicules brûlés ont été retrouvés en un an, soit 2 par mois. "Les véhicules retrouvés en feu le sont pour différentes raisons: "vengeance amoureuse, fraude à l'assurance et dédommagements, amusements, moteurs défectueux, etc..."

"Ce genre d'enquête est en général difficile", reconnaît le responsable de la zone de police. "Comme le véhicule a été désossé, le feu a probablement été bouté pour faire disparaître les empreintes digitales".

Une bande organisée et spécialisée dans le vol et la revente de pièces volées appartenant à des Audi sévissait au début des années 2000 et avait été lourdement condamnée en 2007. Selon le Chef de corps, il n'est pas question pour le moment d'évoquer pareille bande organisée. "Les véhicules plus "luxueux" et pas seulement de la marque Audi sont de manière générale plus visés que les autres, mais de là à évoquer une bande organisée, il n'en est pas encore question", rassure le Chef de corps. 

Vos commentaires