En ce moment
 
 

"Au début, je cherchais nuit et jour mais nous fatiguons" confie la fille de Pierre Eloy, l'octogénaire porté disparu à Spa

© Images Belga

La zone de recherches est particulièrement étendue et c'est cela qui pose problème aux personnes mobilisées.

Les recherches pour retrouver Pierre Eloy se poursuivent à Spa. L'octogénaire s'est égaré lors d'une promenade. Il a pu contacter ses proches, avant que son téléphone ne lâche. L'homme aurait été vu pour la dernière fois jeudi soir dans un centre récréatif de Nivezé.

Dans les colonnes de l'Avenir, la fille de l'octogénaire se confie. "Au début, je cherchais nuit et jour. Mais ça n’est pas tenable, nous fatiguons: je rentre de temps en temps dormir chez moi. Les gens me contactent même la nuit, pour me demander où allez chercher, etc. Je leur réponds, même si je ne sais pas trop quoi faire… Bon, j’ai envie de rester positive, car nous sommes encore en plein dans les recherches", souffle Isabelle Eloy.

La zone de recherches est particulièrement étendue et c'est cela qui pose problème aux personnes mobilisées. Depuis le 20 septembre, des bénévoles, venues d'un peu partout en région liégeoise, œuvrent sans relâche pour permettre de faire avancer l'enquête. Un soutien non négligeable pour les proches de Pierre Eloy qui se sentent ainsi un peu moins seuls. "C’est un truc de fou: ils viennent de partout, avec du matériel, du ravitaillement. J’en vois qui sont là depuis vendredi, jour et nuit. Ils reviennent tout le temps", salue la fille de l'octogénaire dans une interview donnée à nos confrères. 


"Je ne nous sens pas aidés par la police"

D'importants moyens ont été mis en place. "Tous les moyens sont mis en œuvre pour tenter de retrouver M. Eloy vivant", a assuré le procureur de division. "Aucun élément ne laisse supposer que M. Eloy s'est déplacé en empruntant les transports en commun. S'il est encore dans les Fagnes, il doit se trouver dans un endroit particulièrement difficile d'accès, sinon, les policiers ou les centaines de bénévoles présents l'auraient déjà retrouvé", avait indiqué David Grimaux. 

Mais pour les proches de l'octogénaire disparu, la police ne déploie pas suffisamment de moyens. "Je ne nous sens pas aidés par la police. Nous ne comptons que sur les gens. Mais perdons, en n’étant pas assez organisés, énormément de temps…", confie Isabelle Eloy. 

Monsieur ELOY mesure 1m70 et est de corpulence mince. Il a une calvitie. Il n'est pas en possession de ses lunettes.
Au moment de sa disparition, il portait un jean, un polo et une veste bleue. Si vous avez vu Pierre ELOY ou si vous connaissez l'endroit où il se trouve, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300. Vous pouvez également envoyer vos témoignages via l'adresse avisderecherche@police.belgium.eu.

Vos commentaires