En ce moment
 
 

"Circulation bloquée" par les actions des policiers à Liège: évitez ce secteur

 
 

Les policiers continuent leurs actions de blocage en Belgique. Ce jeudi matin, via le bouton orange Alertez-nous de RTL info, nous avons la confirmation que Liège est visée... "Le pont de Seraing et l'entrée d'autoroute sont complètement bouchés par les policiers en grève, circulation bloquée", nous écrit une personne de Grâce Hollogne. "Contrôle routier sur la montée du pont de Seraing vers Bierset. Action de zèle. Situation bloquée", poursuit Christophe, qui a joint des photos:

Vingt policiers de la zone de police des Arches ont arrêté tous les véhicules circulant sur la N90 et la N921, créant des embarras de circulation. Cette action de la police locale d'Andenne, en province de Namur, s'inscrit dans le cadre d'un large mouvement syndical policier pour exiger une revalorisation salariale et des propositions concrètes de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden.


 
 
 

Dans le cadre de son calendrier d'actions, le front commun syndical - composé de la CGSP, la CSC, du SLFP et du SNPS - a appelé les services de police à organiser jeudi des contrôles routiers zélés un peu partout sur le territoire. Entre 07h00 et 09h00, La zone de police des Arches (qui couvre les communes d'Andenne, Assesse, Fernelmont, Gesves et Ohey) a établi deux points de contrôle sur la N90 (vers Namur) et sur la N921 (en direction de l'autoroute), arrêtant tous les véhicules. Des files d'un kilomètre se sont rapidement formées vers Huy.

L'action s'est déroulée dans le calme, selon la police locale. "Nous revendiquons une revalorisation salariale, mais également le maintien du système d'aménagement de fin de carrière. Des moyens financiers avaient été dégagés au mois de mai mais ne représentaient que 35 euros par policier, alors que cela fait 20 ans que les barèmes n'ont pas été revus", a pointé Fabrice Discry, délégué permanent pour les provinces de Liège et de Namur du Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS). "Non seulement c'est une somme ridicule mais ce qui avait été mis sur la table n'est plus d'actualité. On attend de notre ministre de tutelle (la ministre de l'intérieur Annelies Verlinden, CD&V) qu'elle vienne avec des propositions concrètes. On veut de réelles négociations."

"Nous sommes désolés pour la population, mais elle comprend nos revendications", a affirmé le délégué syndical. "Vendredi, des actions sont prévues aux abords des aéroports. Nous irons au finish si nous ne sommes pas entendus."

Des actions policières ont également créé des embarras de circulation dans le Limbourg, sur les autoroutes E313 et E314, et en province d'Anvers. Le ring anversois et le centre-ville de la Métropole étaient encombrés, ainsi que la N18 à Mol et la N17 à Puurs-Sint-Amands.


 




 

Vos commentaires