En ce moment
 
 

Les Verviétois craignent les pluies de ce week-end à cause des piles énormes de déchets qui s'entassent

 
 

A Verviers, des centaines débris jonchent toujours le sol. Plus de 5.000 maisons ont été inondées, certaines sont instables. Sur place, les habitants se demandent quelles seront les conséquences de ces nouvelles pluies... Nos journalistes sont allés à leur rencontre.

Des immondices entassées sur une place de Verviers suscitent l'inquiétude des habitants. Ils craignent que les pluies annoncées pour ce week-end provoquent l'insalubrité des lieux et emportent alors les piles de déchets. "Faudrait venir le soir mais je crois qu'il y a déjà des rats et tout ce qui s'ensuit", se désole un habitant face aux énormes piles de déchets et débris en tout genre.


© RTL INFO 

"Me demandez pas mon avis, je trouve ça scandaleux! Je comprends pas pourquoi on a été mettre ça là plutôt que dans un endroit. On va pas laisser ça là quand même!", s'impatiente une autre. D'autant que certains en profitent pour y déposer leurs propres déchets. "Il y a des bêtes oui parce qu'il y a des gens qui en profitent pour mettre de l'alimentaire", confirme un résident au micro de notre journaliste. "Si on laisse trainer ça, il va y avoir des rats ! Y a de l'alimentation, de l'électroménager...", ajoute-t-il.

Les Verviétois que nos journalistes ont rencontré n'appréhendent pas tant que ça les pluies prévues dans le week-end. Ou en tout cas ils espèrent que les intempéries vont se contenir et rester à l'état d'orage: "C'est un orage, c'est temporaire ça ne dure pas des heures et des heures", dit une habitante. "Quand même un peu mais pas trop car le débit est tout à fait normal maintenant. Et alors il faudrait vraiment une catastrophe de nouveau pour qu'on ait les inondations", lance un autre. "Il fait sec je ne pense pas que ça va recommencer", ajoute une restauratrice. 

Le pire semble être passé mais à la seule évocation d'éventuelles intempéries, c'est ce même passé qui ressurgit dans toutes les têtes. "Ca m'inquiète parce que ce qui s'est passé, je ne sais même pas m'exprimer... parce que je suis sortie de chez moi et je n'ai même pas pu prendre une cuillère", se remémore, la voix serrée et la gorge nouée, une verviétoise sinistrée. 

La bourgmestre de Verviers assure faire le maximum pour dégager ces déchets, déjà en cours d'évacuation depuis 4 jours. 


 




 

Vos commentaires