En ce moment
 
 

"Les assiettes sont vides, la coupe est pleine": cette patronne de restaurant attend désespérément de pouvoir rouvrir

CORONAVIRUS

Le Conseil National de Sécurité est réuni depuis 9h ce mercredi. L'objectif est de déterminer les modalités de la mise en œuvre de la phase 3 du déconfinement, prévue à partir de lundi prochain, le 8 juin. La réouverture des établissements Horeca est notamment abordée, ainsi que le tourisme ou encore l'élargissement des contacts privés.

Les bars et restaurants attendent une date de réouverture. Celle du 8 juin est toujours évoquée. Dans un premier temps, il y a un mois, la Première Ministre avait annoncé la possibilité d’ouvrir les restos avant les bars. Tout serait finalement rouvert en même temps.

Les gérants de restaurants et cafés attendent avec impatience les décisions des autorités. Plusieurs patrons se sont ainsi rassemblés dans un restaurant emblématique de Liège. Ils se sont réunis dans un mouvement surnommé "l'assiette vide". Leur message est clair: ils sont prêts à rouvrir mais il leur est difficile d'accepter que la Belgique garde ses établissements fermés alors que ses voisins les ont déjà rouvert. 

Économiquement, c'est difficile

"L'émotion est très vive. On attend beaucoup de ce CNS. Les assiettes sont vides, la coupe est pleine. On attend de pied ferme les décisions qui vont être prises aujourd'hui. On est prêts à accepter beaucoup de conditions mais pas des choses qui sont dénuées de bon sens et qui n'ont rien à voir avec le coronavirus. Par exemple, la fermeture à minuit, le nombre de décibels, le traçage des clients", indique Valérie Migliore, patronne d’un café restaurant.

Avant d'ajouter: "Économiquement, c'est difficile. On a peur pour nos familles, notre personnel, pour notre vie. Elles (les autorités ndlr) ont notre avenir dans leurs mains et on n'est pas sûrs qu'ils ont bien compris l'enjeu des décisions qu'ils vont prendre". 

Déconfinement - PHASE 3: Suivez les décisions du Conseil National de Sécurité

 

Vos commentaires