En ce moment
 
 

"On attend avec angoisse des nouvelles de notre collègue": la police liégeoise est sous le choc

Un policier a été grièvement blessé par un individu armé lors d'une intervention vers 8h20 lundi matin, rue de Visé, à Liège. Quelques heures après les faits, l'émotion est vive du côté de la police liégeoise, comme en témoigne sa porte-parole au micro de notre journaliste Dominique Demoulin. 

"Les policiers sont choqués. L'émotion est très très grande. On a perdu des policières il n'y a pas longtemps, Amaury Delrez sur Spa aussi lors d'une intervention banale comme aujourd'hui. On attend avec angoisse des nouvelles de notre collègue, de son état de santé", indique Jadranka Lozina. 

La porte-parole précise que les collègues du policier blessé se sont réunis. "Notre cellule Stress team a été activée. Le stress team de la police fédérale est venu en renfort et le service d'aide aux victimes est pour le moment près des familles du policier blessé", explique-t-elle.


Le suspect a tiré sur le policier à bout portant

La police a été appelée lundi matin par un riverain qui signalait un véhicule mal stationné, à bord duquel dormait un individu. Deux agents ont voulu contrôler l'occupant et l'ont fait sortir du véhicule. Alors qu'un des policiers procédait à la fouille de l'automobiliste, celui-ci a sorti une arme et tiré à bout portant dans la tête de l'agent. Son collègue, en retrait, a riposté et blessé l'automobiliste, qui est décédé depuis.  Le policier, âgé de 33 ans et touché par balle à la tête, se trouve dans un état critique. 

"Les policiers qui font partie du service du policier blessé sont pour le moment remplacés par les inspecteurs opérationnels des commissariats. Ça devrait être le cas durant quelques jours, le temps d'avoir des nouvelles de notre collègue et de se remettre de nos émotions", souffle Jadranka Lozina. 

Vos commentaires