En ce moment
 
 

"Avec l'aide du voisinage, de son papa et d'une corde, on a sorti mon fils": du nouveau pour Lionel, 25 ans, fils de Monique à Trooz

 
 

En raison des fortes intempéries qui continuaient de s'abattre sur la province de Liège, à Trooz, ce jeudi, l'évacuation des citoyens ne pouvait plus être réalisée à cause de conditions trop dangereuses. Monique, maman d'un jeune homme âgé de 25 ans resté bloqué dans son grenier pendant plus de 24h, nous explique comment, aidés de voisins, elle a réussi à secourir son fils et des voisins en danger.

Ce jeudi nous vous dévoilions le témoignage de Monique, maman de Lionel, un jeune homme âgé de 25 ans resté bloqué dans son grenier avec son chien et son lapin pendant plus de 24h à Trooz. Angoissés, les parents de Lionel ont bravé les intempéries et inondations pour venir en aide à leur fils alors bloqué depuis mercredi 14h dans sa maison située rue de Verviers.

C'est à l'aide d'une corde et de voisins que les parents de Lionel ont pu le faire évacuer après au moins 26h bloqué chez lui

"Malgré les passages difficiles, nous sommes arrivés hier vers 14h jusqu'à sa maison", débute Monique, soit 24h après le début de la montée des eaux. "Déjà un grand soulagement pour nous de le voir en forme! Et lui, rassuré de nous voir ainsi que d'autres voisins qui étaient déjà sur place pour aider d'autres personnes", poursuit-elle. Mais le courant était trop puissant et formait "un torrent tout autour de la maison", rendant ainsi le passage presque impossible. Les parents de Lionel, aidés de voisins, cherchaient donc une solution sûre "pour le sortir de là".


Vue de la rue en face de chez Lionel depuis sa maison dans laquelle il est resté bloqué plus de 24h © Alertez-nous  

"Par chance, l'eau était déjà un peu descendue et continuait à descendre lentement", explique Monique, en précisant que c'était quand même "dangereux avec le courant". Mais "au bout de 2 heures", une première dame est secourue avec son chien "à l'aide du voisinage, de son papa (à Lionel) et d'une corde", raconte la maman de Lionel. Une seconde dame de 80 ans ainsi que son chat sont ensuite évacués, toujours à l'aide des volontaires. "Ensuite, ils ont sorti mon fils, le chien et le lapin. Quel courage de la part de toutes ces personnes, je ne les remercierai jamais assez !", se réjouit aujourd'hui Monique face à un tel élan de solidarité.

Les secours sont arrivés rue de Verviers après le sauvetage réussi de Lionel et ses voisins sinistrés 

Les pompiers sont arrivés quelque minutes après le sauvetage express réalisé par les parents de Lionel et des voisins. Mais ils n'avaient pas prévu "de s'occuper de ce côté-là" de Trooz, ils "devaient aller de l'autre côté et ont dû faire demi-tour", explique Monique. "Il y avait des priorités, des cas encore plus graves comme la cité de la Brouck" où des maisons se sont effondrées, précise-t-elle.

"Un tout grand merci à la solidarité de tous ces gens qui ont pris des risques pour nous comme pour d'autres personnes partout en Belgique, merci aussi aux pompiers, l'armée, etc... qui ont tout mis en oeuvre pour aider un maximum de gens en détresse", a-t-elle insisté, contente et soulagée de retrouver son fils sain et sauf. 

Lionel est au sec et à l'abri: il se repose pour se remettre des évènements 

En tout, son fils aura passé au moins 26h bloqué dans sa maison, puis au grenier lorsque le niveau de l'eau a atteint l'étage, avec son chat et son lapin. Soulagé après ces évènements traumatisants, Lionel, ainsi que sa copine qui l'a rejoint, se repose aujourd'hui chez ses parents. Le jeune couple y restera un moment avant de bouger car "ils ont d'autres possibilités de logement du côté de son amie".

Dans l'après-midi, les parents de Lionel l'accompagneront pour "récupérer des affaires mises à l'abris au grenier" et constater l'ampleur des dégâts. "Il semblerait que la route soit dégagée, sûrement endommagée, mais on arrivera bien à passer", termine la maman de Lionel.

Le témoignage poignant de Monique (datant de jeudi midi) lorsque son fils était encore bloqué: "On veut notre fils, on le veut vivant"

"Mon fils est toujours coincé avec son chien et son lapin dans sa maison à Trooz. L'eau est montée à l'étage, il a du se réfugier au grenier. Il attend toujours les secours depuis hier. Nous sommes très inquiets. Il a peur, toute la famille a peur", nous écrivait Monique aux alentours de 12h ce jeudi via le bouton orange Alertez-nous. Cette maman très inquiète pour son fils de 25 ans, Lionel qui est seul chez lui depuis hier, nous a contacté pour alerter sur la situation dramatique à Trooz où les conditions sont tellement dangereuses que les secours ne peuvent même plus venir en aide aux sinistrés. 

"On n'a plus de nouvelle de lui. On est dépités, on ne sait plus quoi faire...", explique Monique, impuissante, au téléphone. Contactée aux alentours de 15h, elle nous apprend que la situation reste inchangée, son fils étant toujours bloqué chez lui tout seul dans son grenier. "Je sais que les accès ne sont pas faciles mais ça fait depuis hier et ça fait 6h qu'on promet des secours", s'inquiète-t-elle. "On n'en peut plus, c'est vraiment l'angoisse", confie-t-elle. 

On le veut vivant, on veut y arriver, on veut notre fils

Malgré la promesse faites, les secours ont du mal à se faire un passage pour venir en aide aux habitants de Trooz, comme l'a déclaré le bourgmestre de la commune. "On ne voit pas les secours arriver et je vous avoue que nous on va aller jeter un coup d'oeil même si on ne sait pas y accéder parce qu'on n'en peut plus", sanglote la maman, désemparée face à la situation que vit son fils, et prête à braver les intempéries pour tenter de l'aider. "C'est très difficile. On le veut vivant, on veut y arriver, on veut notre fils", sanglote Monique, dépassée par la situation dramatique que vit son fils de 25 ans.

"Il est coincé depuis hier, les eaux ont commencé à monter vers 12h. Et puisque personne ne se doutait que l'eau allait monter comme ça, il n'a pas quitté sa maison", précise Monique. Bloqué depuis 24h chez lui, Lionel s'est réfugié dans son grenier avec son chien et son lapin, le seul endroit encore au sec de la maison. "Il a de l'eau, encore heureux! Il avait fait une petite réserve et a pris le minimum dans un sac à dos" pour survivre.

Inquiète, Monique explique que devant la maison de Lionel, il n'y a plus de route, que de l'eau qui recouvre tout: "Il est vraiment le long de la Vesdre qui est sortie de son lit, on ne voit plus la route ni rien, c'est juste du courant. Il ne pouvait déjà plus sortir à partir du moment où l'eau a atteint la cuisine hier, il ne savait rien faire", poursuit-elle. "Il est très mal placé, il est à l'intersection du grand carrefour qui va sur Chaudfontaine".

Sa maison tremble, elle bouge

La maison de Lionel est située rue de Verviers à Trooz où encore une dizaine de personnes, selon Monique, attendent d'être évacuées. Nous avons d'ailleurs reçu énormément de témoignages via le bouton orange Alertez-nous qui confirment que de nombreuses personnes, familles, enfants en bas âges et personnes âgées, attendaient toujours d'être secourues rue de Verviers ce jeudi, allant jusqu'à se réfugier jusque sur leur toit dans les cas les plus graves. 

"Il est vraiment coincé. Sa maison tremble, elle bouge", ajoute Monique. Un pilonne électrique est même tombé devant chez lui, "tout s'est arraché". "A ce moment-là, il a eu peur, il a cru que sa façade allait tomber", explique Monique. "Il n'a plus d'électricité. Il a su recharger son téléphone grâce à son PC pour pouvoir communiquer avec nous et sa copine", continue la maman, mais la famille reste sans nouvelle de Lionel pour le moment, son téléphone s'étant probablement déchargé.

"On n'a plus rien. C'est difficile", soupire la maman de Lionel, fort inquiète pour son fils qui venait d'emménager dans sa maison il y a tout juste "6 mois" avec sa copine. "C'est vraiment triste pour un jeune couple. Mais c'est matériel, on va pas se plaindre, nous on le veut juste en vie, on veut notre fils", termine-t-elle en larmes. 

INONDATIONS EN WALLONIE : LE DIRECT

INONDATIONS EN WALLONIE : VOS TÉMOIGNAGES EN PHOTO/VIDÉO

POUR VENIR EN AIDE AUX SINISTRÉS, RTL A CRÉÉ UN GROUPE SUR FACEBOOK

Numéro d'urgence

Un numéro d'urgence a été mis à disposition de la population de Trooz si vous souhaitez être évacué et que vous êtes impacté par la montée des eaux: 04/361.54.11. Par ailleurs, les autorités communales invitent sa population à ne pas sortir de chez elle, et de fermer les robinet d'arrivée de gaz, d'eau et d'électricité. Il est également recommandé de rejoindre les étages avec provisions. 

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires