54 emplois menacés chez Mecamold à Herstal: les travailleurs arrêtent le travail

54 emplois menacés chez Mecamold à Herstal: les travailleurs arrêtent le travail
Image Google Street View

L'usine Mecamold à Herstal, société spécialisée dans la fabrication de moulages pour pneus, est à l'arrêt, jeudi, à la suite de l'annonce mercredi par la direction d'un nouveau plan industriel menaçant 54 emplois sur les 139 que compte l'entreprise, a indiqué la CNE dans un communiqué.

"La direction prétend que la sauvegarde de l'entreprise ne peut passer que par la perte de 54 emplois, à savoir 46 ouvriers et huit employés, sur un total de 139 travailleurs. Et elle va même jusqu'à prévoir la date de leur départ: elle compte procéder au licenciement collectif le 1er octobre 2018! ", dit la CNE. "Comment l'entreprise va-t-elle tenir des échéances aussi brèves? Revenir à l'équilibre, réaliser les investissements, mettre la nouvelle organisation de travail en place, réaliser les objectifs de production souhaités et mener les négociations avec les organisations syndicales en moins de 6 mois, tout cela semble peu réaliste, d'autant que nous sommes à la veille de la période de vacances", estime Françoise Sensi, secrétaire permanente CNE.

"En plus, il y a beaucoup de contradictions dans le plan présenté. Nous allons mettre à profit la phase d'information/consultation du plan Renault pour obtenir des réponses à toutes ces questions et tenter de réduire au maximum l'impact de cette restructuration sur le volume de l'emploi".

Une première réunion entre syndicats et direction est prévue le 4 juillet prochain. Selon le plan de la direction, Mecamold entend "simplifier et améliorer la structure, focaliser l'approche industrielle sur la valeur ajoutée, optimiser les coûts et doubler la capacité d'investissement afin de retrouver la rentabilité".

Mecamold a été reprise le 4 mai dernier par le groupe Keravalon, spécialisé dans le sauvetage d'entreprises en difficulté.

Vos commentaires