En ce moment
 

A cause de débris dans le tunnel ferroviaire d'Ensival, Benjamin est coincé depuis plus d'une heure à la gare de Fraipont: "La SNCB nous balade !"

A cause de débris dans le tunnel ferroviaire d'Ensival, Benjamin est coincé depuis plus d'une heure à la gare de Fraipont:

Benjamin ne décolère pas. Presque quotidiennement, cet habitant de Sart-les-Spa se rend à la gare de Verviers pour prendre son train en direction de Liège où il étudie. Mais aujourd'hui, rien ne s'est passé comme prévu. "On nous a dit qu'il y avait un éboulement sur les rails entre Verviers et Liège", explique Benjamin.

Résultat: aucun train ne circule actuellement sur la ligne. Sur son compte Twitter, Infrabel parle de "travaux urgents" et d'une "circulation interrompue" entre Verviers Central et Trooz. 

Selon le jeune navetteur, la SNCB aurait alors affrété un bus pour prendre en charge les usagers lésés. Le bus s'est dans un premier temps arrêté à Pepinster, avant de reprendre la route jusque Fraipont, soit à une quinzaine de kilomètres de Liège, et depuis, plus rien.


"Je vais devoir me démerder pour arriver jusque Liège"

"On attend depuis une heure et demi. On a aucune information, même le chauffeur de bus ne sait rien. La SNCB nous balade !", s'exclame le jeune homme. "Je vais devoir me démerder pour arriver jusque Liège, je n'ai pas d'autre choix", confie-t-il. 

Benjamin explique que, comme lui, une vingtaine de passagers est actuellement bloquée à Fraipont où aucun train pour Liège ne circule. Une navette est venue chercher quelques passagers. "Maintenant, ils nous ramènent à Verviers !", s'écrie-t-il.

Le bus étant rapidement rempli, Benjamin n'a cependant pas pu embarquer à bord. Il attend désormais le passage d'une prochain bus et espère qu'il ne se fera pas attendre plus longtemps.


Des mesures alternatives ont été mises en place

Aujourd'hui, il déplore un manque de communication de la part de la SNCB. Alors qu'il devrait actuellement être en cours, il va devoir rattraper et justifier cette absence involontaire. 

De son côté, la SNCB a confirmé que l'incident était dû à un problème au niveau du tunnel ferroviaire d'Ensival. Des mesures alternatives ont été mises en place. Des navettes de train circulent entre Pepinster et Spa-Geronstere ainsi qu'entre Welkenraedt et Eupen. 

Une navette de bus relie églament Verviers-Central et Trooz. "Les voyageurs peuvent aussi utiliser les bus TEC", précise une porte-parole de la SNCB.


"Les travaux seront réalisés durant le week-end"

La circulation entre Verviers-Central et Trooz va être interrompue durant plusieurs jours. Des éléments du pont seraient en train de s'effriter, ce qui explique l'interruption de la circulation par mesure de précaution le temps d'une inspection, précise Infrabel.
"Lors de travaux d'entretien, une faiblesse structurelle a été constatée dans le tunnel. Il y a un risque d'effondrement. La voûte va donc être renforcée au moyen d'injections de béton. Les travaux seront réalisés durant le week-end", explique Infrabel. 

Vos commentaires