En ce moment
 
 

Accident et rues barrées: les récoltes agricoles rendent les routes glissantes et dangereuses à cause de la boue

 
 

Vous le vivez peut-être dans votre commune. C'est la pleine période de récoltes de betteraves, ces jours-ci. Mais comme il a beaucoup plu, le passage des tracteurs sur les routes charrie pas mal de boues. Dans la commune de Tinlot, dans le Condroz liégeois, cela a même occasionné un accident. Deux rues sont donc dorénavant totalement fermées, le temps que les récoltes se terminent.

C'est un travail d'équilibriste : contrôler en descente un tracteur et une remorque de plus de 20 tonnes sur une chaussée boueuse. Ce lundi, un agriculteur de la région de Tinlot, dans le Condroz liégeois, a bien failli se faire surprendre: "Je sentais le poids de la benne qui venait, mon tracteur a commencé à partir du cul alors là j'ai remis une vitesse, j'ai réenclenché tout de suite ma traction", détaille Thomas Halleux.

Un motard a eu moins de chance. L'usager a chuté et est gravement blessé. Résultat ? La police locale et les autorités communales ont fermé deux rues à la circulation. "Des déviations sont mises en place. Il incombe aux agriculteurs de remettre en état les voiries qu'ils salissent de boues suite aux récoltes de pommes de terre ou de betterave", a indiqué Denis Craisse, le bourgmestre ff. de Tinlot.

Le temps presse alors depuis ce mardi matin, un autre agriculteur, s'exécute. "J'ai essayé de faire ça le plus proprement possible pour savoir rouvrir la route le plus vite possible pour que la circulation reprenne comme habitude", souligne Grégoire Simon.

Chaque année, plusieurs milliers de tonnes de betteraves ou de pommes de terre sont récoltées dans la région. Mais avec les récentes précipitations, la boue est beaucoup plus abondante. "Nous ici, le chantier des pommes de terre est toujours en cours. La police nous a autorisé à continuer à travailler mais on a bien compris que le risque était là. Pour aujourd'hui, grâce à la météo, je pense que ça va aller", poursuit Thomas Halleux.

La zone de police du Condroz conseille aux usagers de redoubler de prudence aux abords de ces cultures, réduire sa vitesse et respecter les panneaux de circulation.


 




 

Vos commentaires