En ce moment
 
 

Affaire Nethys - "Très soulagé": les mots de François Fornieri à sa sortie de la prison de Marche-en-Famenne

  • Affaire Nethys: François Fornieri et Pierre Meyers ont quitté la prison

  • Affaire Nethys: les inculpés vont-ils échapper au procès ?

 
 
 

François Fornieri et Pierre Meyers ont été libérés ce mercredi midi. La chambre du conseil avait décidé de leur libération hier, mais ils ont passé une nuit supplémentaire en prison. A leur sortie, les deux inculpés n'ont pas été très loquaces.

"Très soulagé"... ce sont les seuls mots prononcés par François Fornieri, lorsqu'il a quitté ce mercredi midi la prison de Marche-en-Famenne après 6 nuits derrière les barreaux. L'homme d'affaires liégeois n'a pas souhaité répondre davantage aux questions de notre équipe. "Il semblait fatigué", indique Michael Menten en direct dans le RTL INFO 13H. "Deux proches l'ont accompagné jusqu'à un véhicule aux vitres teintées", ajoute le journaliste.

Quelques minutes plus tard, Pierre Meyers est sorti à son tour. "L'homme a refusé de nous parler mais il nous a quand même dit ceci: "expérience sociologique très intéressante"", révèle Michael Menten. Ils sont sortis séparément car les deux hommes n'ont plus le droit d'être en contact. 

Deux conditions à respecter 

Placés sous mandat d'arrêt dans le cadre du dossier Nethys, François Fornieri et Pierre Meyers, ont en effet été libérés mardi sous conditions, a indiqué le procureur général de Liège Christian De Valkeneer. François Fornieri, CEO de Mithra et ex-président du comité de rémunération de Nethys, et Pierre Meyers, ancien président du conseil d'administration, ont comparu mardi devant la chambre du conseil de Liège, qui devait se prononcer sur leur maintien ou non en détention préventive. Cette dernière "a confirmé les indices de culpabilité à l'égard de Messieurs Fornieri et Meyers et les a remis en liberté sous conditions consistant, notamment, à ne pas rentrer en contact avec différentes personnes", a précisé le procureur. Les deux hommes ne peuvent pas entrer en contact avec des proches de Nethys et de ses filiales. Ils ne peuvent pas non plus quitter le territoire sauf si accord du juge d'instruction. 

L'avocat de François Fornieri a indiqué pour sa part que le juge d'instruction avait fait "un rapport particulièrement long et objectif de l'ensemble des devoirs qui avaient été effectués et de ceux dont il envisage la réalisation dans les jours à venir". Christian De Valkenee a ajouté que le parquet général de Liège avait décidé de ne pas interjeter appel, une décision qui tient compte entre autres de l'âge du Pierre Meyers, a-t-il précisé.

18 heures d'auditions

Pour rappel, après deux jours de garde à vue et près de 18 heures d'auditions, François Fornieri et Pierre Meyers avaient été privés de liberté jeudi soir et placés en détention à la prison de Marche-En-Famenne. Les deux hommes sont accusés d'abus et détournement de biens sociaux par personne exerçant une fonction publique. Mardi, l'avocat de M. Fornieri a précisé que "le dossier traité actuellement ne porte que sur l'aspect des rémunérations".

Par ailleurs, le parquet fédéral a demandé un renouvellement du mandat d'arrêt à l'encontre de Stéphane Moreau et Pol Heyse, ce mercredi matin devant la chambre du conseil de Liège. Le parquet invoque le risque de collusion des deux anciens administrateurs de Nethys. Les avocats, eux, plaident pour une libération sous conditions de leur client.




 

Vos commentaires