En ce moment
 

Alexandre immortalise un moment MAGIQUE à Boncelles: "C'est la première fois que je vois l'entièreté d'un arc-en-ciel"

Alexandre immortalise un moment MAGIQUE à Boncelles:
Image envoyée par Alexandre L.

Alexandre, un habitant de Boncelles, partage l'instant poétique qu'il a réussi à capturer lundi soir juste en face de son domicile. "Quand la nature réserve de belles surprises. Magique", commente l'homme de 36 ans via le bouton orange Alertez-nous. Si voir ce type de photométéores n'est pas forcément rare pour lui, en apercevoir un "entier" est moins beaucoup fréquent. "La photo a été prise après les pluies de fin de journée vers 18h. C'est la première fois que je vois l'entièreté d'un arc-en-ciel. Je n'avais jamais vu ça", confie l'éducateur émerveillé par la scène. 


Les couleurs sont infinies

Comme vous le savez, un arc-en-ciel est phénomène optique qui se produit dans le ciel. Mais pour qu'il se forme, certains éléments doivent être réunis. Il faut que le soleil soit assez "bas" pour être vu et que le temps soit pluvieux. Pour l'apercevoir, il faut tourner le dos au soleil et se trouver face à la pluie.

"C'est un processus naturel. Dans la lumière du soleil, il y a différentes couleurs. Et lorsque les rayons du soleil traversent les gouttes d’eau, toutes ces couleurs se séparent. C'est la réfraction", détaille Yves Caudano, chercheur qualifié au FNRS (Fonds de la Recherche Scientifique), basé au département de physique de l'université de Namur.

Contrairement aux idées reçues, le violet, l'indigo, le bleu, le vert, le jaune, l'orange et le rouge ne sont pas les seules couleurs qui forment l'arc-en-ciel... Les teintes sont infinies. "Les couleurs ne sont pas toutes réfléchies avec le même angle. La lumière bleue est davantage déviée que la lumière rouge. C'est pour cela que la rayon bleu est à l'intérieur de l'arc-en-ciel", ajoute Yves Caudano.

Vos commentaires