En ce moment
 
 

Alysson, barbière de 24 ans, a mis fin à ses jours: une commémoration est organisée à Liège

 
 

Alysson Jadin, jeune barbière de 24 ans, a mis fin à ses jours le lundi 16 novembre. Ce dimanche, une commémoration en son hommage est organisée à la Gare des Guillemins à Liège.

Alysson Jadin, barbière de 24 ans, avait lancé son activité en août dernier dans le centre-ville liégeois. Le lundi 16 novembre, elle a mis fin à ses jours. La crise du coronavirus avait mis à mal son activité. Jeudi dernier, une centaine de personnes lui ont rendu hommage devant son salon. Ce dimanche, une commémoration est organisée à la gare des Guillemins.

Maxime Berqueman, un ami de la jeune femme, a expliqué sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche qu'il était important de lui rendre hommage. "On voit que ça prend beaucoup d'ampleur, qu'elle touche beaucoup de monde et ça fait plaisir." Une demande a été faite aux autorités de la ville pour qu'un cortège parte de la gare pour se rendre jusqu'au salon d'Alysson. Elle a été refusée. "Du coup, on s'est dit qu'on allait se réunir à la gare des Guillemins pour le symbole. Le but n'est pas de faire front aux autorités, mais plus de rendre un hommage."

Finalement, les 200 personnes présentes ont décidé de tout de même organiser une marche. Le cortège parcourt donc 2 km pour se rendre jusqu'au salon d'Alysson.

"Je ne peux pas vous dire ce qui lui est passé par la tête"

Sur place se trouve la meilleure amie d'Alysson Jadin, Catherine Sonnet. Elle a témoigné dans C'est pas tous les jours dimanche. "Je crois que ce qui s'est passé dans la tête d'Alysson ce jour-là, ça a été un débordement d'événements. Je pense que sur la fin, elle n'a plus dû penser à rien, le poids des choses de la vie étant devenu trop lourd pour elle. Je ne peux pas vous dire ce qui lui est passé par la tête, j'aurais aimé le savoir et être plus proche d'elle au moment où j'aurais pu le faire."

Elle a confié ne pas du tout s'attendre à ce qu'autant de gens participent à cet hommage. "Je ne m'attendais pas à ce que ça se passe comme ça. Je suis heureuse de voir ça parce qu'Alysson le mérite vraiment. Et toutes les autres personnes aussi. Mais je suis là pour Alysson et c'est à elle que je rends hommage aujourd'hui."

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce dimanche 22 novembre?




 

Vos commentaires