En ce moment
 

Au port de Liège, les grutiers sont mis à rude épreuve: voici pourquoi ils occupent un rôle central (vidéo)

A Liège, il y a l'essor du port. L'an dernier, il a traité plus de 21 millions de tonnes de marchandises. C'est une hausse de 3%. L'un des métiers clefs dans un port, c'est celui de grutier. Fanny Dehaye et Marc Evrard nous emmènent à la découverte de cette profession dans le RTLinfo13H.

Tous les jours, Daniel déplace près de 300 conteneurs dans l’une des trois péniches qui assure la liaison avec le port d’Anvers. A l’intérieur, on retrouve essentiellement des matériaux de construction, des produits pétroliers et des matières premières secondaires.

"Il faut être très attentif, car on peut vite accrocher quelque chose ou renverser un conteneur", explique le grutier Daniel Marini. 


"Désengorger les routes"

En six ans, les volumes transportés au port de Liège ont triplé. Le travail des employés en est dynamisé. L’an dernier, les trois terminaux du port ont traité près de 16 millions de marchandises par voie fluviale. Le transport de conteneur de son côté enregistre un record avec une hausse de 31% en un an seulement.

"Notre objectif est de désengorger les routes, notamment la E313 entre Anvers et Liège. Le transport fluvial est une alternative très fiable au niveau transport, également en termes écologiques", précise Olivier Hia, le responsable des opérations au Liège Container Terminal. 

De plus en plus d’entreprises y sont sensibles. Elles choisissent la voie fluviale comme alternative écologique. 800.000 camions en moins ont été comptabilisés sur les routes. 

Vos commentaires