En ce moment
 
 

Avec ces grosses chaleurs, certains horaires d’ouverture des administrations ont été adaptés

Il fait si chaud, que certaines communes ont décidé d'adapter les horaires de leurs employés et de leur ouverture. A Huy, ils ont commencé plus tôt ce matin quand il faisait encore un peu respirable.

7h, un matin de canicule à Huy... Il fait déjà plus de 20 degrés qui cognent le crâne et les bras. Notre équipe repère des ouvriers communaux qui se mettent à creuser le plus tôt possible…

Nicolas Bourguigon, ouvrier communal de Huy témoigne de ces conditions exceptionnelles : "C’est dur et effectivement, il n’y a presque pas d’air. Il n’y a aucun nuage.  Le soleil frappe très très fort."

Toutes les 20 minutes, ils vont se servir un peu d’eau fraîche, car malgré les adaptations proposées par la ville, ils n’échapperont aux chaleurs de la mi-journée.

Christophe Collignon, Bourgmestre de Huy détaille ces adaptations : "Nos ouvriers et techniciens et techniciennes de surface vont commencer plus tôt le matin et compte tenu qu’à la ville de Huy, on est aux 35 heures, ils termineront vers 14 heures."

Dans ce commissariat à Liège, C'est une première pour ces jeunes policiers: le pantalon réglementaire est remplacé par un bermuda toléré…

Samuel Grindorge, inspecteur de Police contemple son short et l'évoque : "De prime abord, cela va. C’est un changement assez radical. C’est beaucoup plus frais, plus agréable. Je pense que si jamais on doit se mettre à courir, ce sera plus facile comme cela."

Jean-François Scibona, inspecteur de Police relativise ce changement de tenue  : "Pour le dessus, on ne peut pas faire grand-chose parce que le gilet par balle étouffe très fort le corps mais bon, ça c’est une obligation et une protection. Pour les jambes et bien voilà, c’est la seule autorisation qu’on peut se permettre."

L’autre décision concerne les horaires d’ouverture des commissariats de Liège. Cette semaine et jusqu’à lundi, ce sera ouvert de 7h à 15h, car dans ce bureau à 10h du mati, le thermomètre n affiche déjà plus de 30 degrés.

Gilles Lepage, Commissaire de Police détaille ces dispositions: "Il n’y aura pas moins d’accessibilité mais une réorientation, un meilleur accueil, parce que les locaux seront plus frais, on aura une meilleure ventilation. Cela permettra d’accueillir le public dans des conditions optimales..."

Certaines administrations ont également pris leur horaire d’été. Renseignez-vous, car si elle svous accueillent plus tôt, elles ferment également plus tôt !

Vos commentaires