En ce moment
 

Ces élèves ont fait leur rentrée dans une toute nouvelle école à Seraing: "On part d’une page blanche, c’est ça qui est génial"

La nouvelle école primaire Marguerite Gevaert, implantée au sein de l'Ecole Polytechnique (EP) de Seraing, a atteint son objectif de 25 élèves. Ce qui lui a permis d'obtenir l'équivalent d'un emploi et demi subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles et ainsi, en plus du personnel mis à disposition par la ville de Seraing, de répartir les écoliers selon les trois cycles, a indiqué lundi Olivier Freson, coordinateur pédagogique au service de l'enseignement de la ville de Seraing. "Il y a des enfants qui viennent de l'école maternelle du Nord toute proche et d'autres, allant de la 2e à la 6e année, dont les parents ont apprécié le projet mis en place et souhaité changer leur enfant d'école. Les classes sont donc organisées par cycles (de deux ans, NDLR) et il y aura à certains moments des activités pour lesquelles les élèves seront tous ensemble. Ainsi, ils seront tous habitués à fonctionner avec les trois enseignants", explique-t-il.

"On part d’une page blanche, c’est ça qui est génial, on va pouvoir tout construire, on a une latitude complète au niveau de ce qu’on va pouvoir mettre en place, donc les enseignants sont vraiment au taquet pour sortir un petit peu des sentiers battus, sortir du regroupement habituel en classe, on va vraiment pouvoir mettre en place un vrai travail de cycle", a-t-il ajouté au micro de notre journaliste Sébastien Debock.

L'école Marguerite Gevaert est le fruit d'un partenariat entre la province de Liège et la ville de Seraing. Elle a été aménagée au sein d'une zone non occupée de l'EP. Elle dispose de tableaux interactifs et d'une cyber classe. L'objectif, à terme, est d'y organiser les six classes pour renforcer l'offre d'enseignement communal dans le bas de Seraing, zone la plus densément peuplée du territoire sérésien.

Des synergies avec l'établissement secondaire d'enseignement technique et professionnel sur le site duquel elle se trouve seront instaurées afin de faire découvrir l'enseignement qualifiant aux plus jeunes.

Vos commentaires