En ce moment
 

Chaque week-end, Pascal et Nicole accueillent une dizaine de migrants dans leur jardin: "Ici, on est en sécurité et on mange"

Un couple de Chaudfontaine accueille chaque week-end depuis le début de cet été une dizaine de migrants dans son jardin. L'espace a été complètement aménagé pour offrir à leurs invités un moment de détente loin de leur quotidien parfois difficile dans le parc Maximilien à Bruxelles. Un reportage de Fanny Dehaye et Julien Rawez pour RTL INFO 13h.

Pascal et Nicole ont aménagé un camping dans leur jardin afin de pouvoir accueillir des migrants. Ils ont installé des toilettes sèches et une douche solaire. Tout cela provient de dons ou du côté bricoleur de Pascal.

Le couple de Chaudfontaine est habitué à recevoir des invités. La convivialité est un des principes fondamentaux de sa famille. Ils accueillent souvent des inconnus. "On a rçcu des Gens du voyage, une quinzaine de caravanes, cela a un peu fait jaser dans le quartier. On a hébergé des tas d'artistes sans contrat", confie l'hôte de l'hébergement "Oufti Camping".

Leurs invités sont dix chaque week-end. Ils sont déracinés du Soudan, du Tchad ou de la Libye. En soif d'un peu de détente, loin de l'agitation du parc Maximilien, où ils séjournent depuis quelques mois ou plus."Ici c'est un peu mieux. On est en sécurité et on mange", explique Ali, un jeune migrant. La connexion wifi a été étendue jusqu'au fond du jardin pour que les migrants puissent communiquer avec leur famille.

Une vingtaine de volontaires se mobilisent pour les nourrir. Chez Pascal et Nicole, il n'y a qu'un seul mot: partage. "Ce sont principalement des personnes jeunes qui adhèrent au principe du camping et de la vie en collectivité comme faire la vaisselle ensemble, débarrasser ensemble et participer à des activités ensemble aussi", détaille Noémie Vendy, coordinatrice de l'hébergement "Oufti Camping".

Les bénévoles essaient que l'initiative profite à une maximum de sans-papiers.

Vos commentaires