En ce moment
 

"Un de mes voisins a brûlé ses déchets toute la journée" se fâche Christophe: que dit la loi?

Si cette pratique est tolérée, sous certaines conditions, dans la majorité des communes wallonnes, les pompiers mettent en garde en cette période de sécheresse: la pratique est dangereuse et provoque régulièrement des départs d'incendies.

Peut-on brûler ses déchets verts dans son jardin, particulièrement dans les circonstances climatiques actuelles ? Cette question, Christophe se la pose depuis qu'il a été incommodé par les fumées venant du terrain d'un voisin.

"J’ai contacté à trois reprises la police car l’un de mes voisins a brûlé toute la journée ses déchets. Après mon troisième coup de téléphone, un agent m’a contacté et après quelques minutes de discussion, il m’a clairement annoncé que, pour la loi, ils ne sont pas en mesure de lui interdire de faire du feu, malgré les chaleurs et, comme l’on peut l’apercevoir sur la photo, au milieux d’une zone boisée. Comme vous pouvez l’imaginer mon voisin en a recommencé de plus belle ! Nous avons un parc Intradel à 500m ! Qu'en est-il sur les feux de jardin pour la loi ?"

WEB-fumee-dechets-verts

Pas de feu de déchets, sauf... 

Cette question, nous avons tenté d'y réponde. Première conclusion : la loi dit plusieurs choses.

D'abord, le code rural dit qu'on peut allumer un feu dans un champ, mais uniquement à condition d'être à plus de 100 mètres des maisons, des haies, de la paille ... et à plus de 25 mètres des bois et de la forêt. La Cour de cassation précise : cette règle est aussi valable dans les jardins. 

Mais, le code de l'environnement apporte une précision sur la nature des déchets qu'on veut faire partir en fumée. Il dit noir sur blanc que "l'incinération des déchets ménagers en plein air est interdite (...)" sauf quand il s'agit d'incinérer "des déchets secs naturels provenant des forêts, des champs et des jardins".

Au regard de la loi, en théorie, à moins d'avoir un très grand jardin ou un champ à vous, vous serez à moins de 100 mètres de votre maison et de celle de vos voisins. Donc, pas le droit de brûler les branches que vous avez taillé.

En Wallonie, certaines communes vont plus loin et interdisent carrément de brûler les déchets verts. Tout doit partir au parc à conteneurs. Mais la majorité des communes appliquent simplement les deux règles : elles interdisent que vous fassiez un feu à moins de 100m des habitations. "Uniquement les déchets verts, insiste Frédéric Léonard, bourgmestre de Ferrières, la commune de Christophe. Vous ne pouvez pas brûler de papier, de carton, de plastique... "


On prend ses précautions

En plus de la loi, les pompiers, eux, mettent en garde. "Vous pouvez brûler uniquement vos déchets verts seulement si vous avez le contrôle de votre feu !" se lance Christophe Jadot, le capitaine des pompiers de la zone Hemeco. Ferrières fait partie de sa zone d'intervention. Le sujet l'irrite. "Les gens se disent 'mon feu n'est pas dangereux, je brûle depuis des années, il n'y a jamais eu de problème' mais il suffit d'un instant d'inattention. Il fait sec, votre flamme sort de la zone de feu ; le vent se lève d'un coup... Ça arrive souvent que le feu échappe au contrôle de celui qui l'a allumé ! On nous appelle souvent pour ça !" 

Le pompier enchaîne la liste des anecdotes : des feux allumés à côté du tas de bûches, à quelques mètres de l'abri de jardin en bois... Ou encore, tard le soir, pour ne pas être vu des voisins : "Ils se disent 'je vais faire ça à 23h dans le fond du jardin'... Ils mettent l'allumette, restent 10 minutes à surveiller puis vont se coucher ! On l'a déjà observé, ça !"

Alors, le capitaine Jadot appelle à la prudence : " Avec ces températures, on ne fait pas du feu comme ça. Tout peut prendre feu en un instant". D'autant que, pour lui, rien ne justifie un feu de déchets verts en plein été. "Vous n'avez le droit de brûler que les déchets de taille. Or la taille, ça se fait en automne ou au printemps."

Il rappelle tout de même les règles à respecter pour éviter un incendie "Faites un tas raisonnable. Pas plus d' 1m³ de volume. Au-delà, vous ne pourrez pas contrôler le feu. Restez tout le temps à côté. Et ayez un point d'eau facilement accessible et une pelle avec de la terre ou du sable. Sinon, pas de feu !", conclut le pompier.

Vos commentaires