En ce moment
 
 

Des enfants non-masqués refoulés à l'entrée d'une école à Olne: les parents appellent... la police

 
CORONAVIRUS
 

Pour tenter de limiter les contaminations liées au coronavirus, le comité de concertation a pris la décision vendredi d'imposer le port du masque dans les écoles aux enfants dès l'âge de six ans. Cette mesure est assez mal acceptée par beaucoup de parents. Ce matin, dans la commune d'Olne en province de Liège, une échevine n'a pas voulu laisser entrer dans l'école des enfants non masqués. Les parents ont appelé la police pour acter cette interdiction.

Une dizaine de parents demandent à l'école d'accepter leurs enfants même s'ils ne sont pas masqués. L'école refuse au nom de la circulaire. La police a tenté de maintenir le calme mais elle a assisté, impuissante, à un dialogue de sourds.

Notre journaliste s'est rendu dans une famille dont les parents ont préféré garder les deux enfants à la maison plutôt que de leur imposer le masque toute la journée à l'école. "L'imposer en classe, c'est absolument injustifié", déplore le père de famille.

Je ne suis pas virologue donc je fais confiance aux experts

L'échevine de l'Enseignement, Marie-Paule Darimont, dit appliquer à la lettre la circulaire. Les enfants doivent être masqués en classe. La durée des cours sera adaptée mais le masque dès six ans est une obligation qu'elle compte faire respecter. "A un moment donné, je pense qu'il faut pouvoir appliquer les circulaires et faire confiance aux personnes qui les ont écrites. C'est aussi une demande des experts du GEMS que les enfants portent le masque. Je ne suis pas virologue donc je fais confiance aux experts."

Plusieurs enfants suivront donc leur scolarité avec des travaux à la maison durant plusieurs jours mais déçus et en colère, de nombreux parents ont décidé de déposer plainte contre cette école d'Olne.


 

 




 

Vos commentaires