En ce moment
 
 

13 communes de la province de Liège sont placées en phase d'alerte 4 coronavirus: vers l'instauration d'un pass sanitaire?

 
CORONAVIRUS
 

La province de Liège est le nouveau point noir des contaminations covid. Comme à Bruxelles, le taux de vaccination dans certaines communes liégeoises n'est pas suffisant. Le virus y circule donc de plus en plus, des clusters y ont même été identifiés. Dans les prochaines heures, comme dans la Capitale, un pass sanitaire pourrait être instauré.

L'évolution des chiffres de la pandémie est inquiétante en province de Liège. Selon le groupe Sud Presse, l'ensemble de la province de Liège serait en Alerte 4 comme Bruxelles. Selon nos informations, ce n'est pas le cas. Un groupe d'expert qui conseille les membres du Codeco a désigné 13 communes à la contamination galopante. La liste n'est pas dévoilée pour ne pas les stigmatiser. Mais le gouverneur de la province de Liège donne un indicateur: "C'est souvent en milieu plus rural, là où il y a eu beaucoup de manifestations festives où les gens, voilà, comme partout, ont cru que le covid avait plus ou moins disparu", explique Hervé Jamar. 

Plus de 100 contaminations par 100.000 habitants 

Ce sont donc surtout des communes où le pourcentage de la population vaccinée est le plus bas. Il s'agit de communes où l'on dépasse le seuil de 100 contaminations par 100.000 habitants quotidiennement au cours des 14 derniers jours. Globalement, les 84 communes dépassent les 100 contaminations mais les 13 inscrites sur la liste sont les "points noirs". En cause? Le taux de vaccination des Liégeois est le plus bas de Wallonie avec 76.5%. 

Ces actions et mesures sont prises de préférence au niveau local, dans la mesure du possible, en concertation avec les agences de santé régionale et avec une attention particulière pour les personnes vulnérables. Concrètement, passer en alerte 4 peut avoir une incidence dans la vie quotidienne. Les mesures peuvent également être supprimées progressivement sur la base des critères définis pour chaque niveau d’alerte.

Vers un pass sanitaire? Les avis divergent

La province de Liège pourrait même adopter des mesures plus restrictives comme l'instauration d'un pass sanitaire, aussi prévue à Bruxelles. Et les habitants sont mitigés: "Si on veut avancer, on en a quand même besoin, je trouve que c'est important et je crois que pour protéger tout le monde aussi", lance une riveraine à notre équipe. "Je ne suis pas vaccinée et je ne compte pas l'être, donc non évidemment que non, je trouve ça assez dingue ce pass sanitaire", s'insurge une autre au micro de notre journaliste.

Dans ce bar-restaurant liégeois, toutes les mesures de protection sanitaire ont déjà été déployées. Pas question d'imposer un Covid Safe Ticket aux clients. "Je ne vois pas pourquoi on devrait encore, nous, faire le 'policier' et vérifier que les gens sont bien vaccinés. Je ne vois pas pourquoi les gens devraient obligatoirement se vacciner pour venir au restaurant", s'indigne le gérant du restaurant et membre du collectif Horeca de Liège. 

Déjà 67 écoles sous clusters 

A l'approche de la fête de Wallonie, la ville de Liège a déjà pris les devants. "Il y a des endroits où le Covid Safe ticket est imposé. Au niveau culturel, puisque nous avons de grandes institutions, nous sommes très attentifs et nous verrons bien l'évolution", évoque Willy Demeyer, bourgmestre de Liège.

"Tout peut aller très vite en 3-4-5 jours, il faut faire attention. Nous avons aujourd'hui 67 écoles sous clusters, 67 écoles où il y a au moins une positivité constatée",  gouverneur de la province de Liège, Hervé Jamar 

Dès lundi, un bus de vaccination sillonnera l'ensemble des communes visées, et ce, durant toute la semaine prochaine. 


 

 




 

Vos commentaires