En ce moment
 
 

Des centaines de personnes, dont de nombreux enfants, bloqués à Coo: la foudre a provoqué l'interruption du trafic ferroviaire

Des centaines de personnes, dont de nombreux enfants, bloqués à Coo: la foudre a provoqué l'interruption du trafic ferroviaire
© Alertez-nous
 
 

Les trains peuvent à nouveau circuler entre Rivage et Trois-Ponts (province de Liège) depuis 20h20 vendredi soir, a indiqué un porte-parole d'Infrabel. Le trafic ferroviaire avait été interrompu dans l'après-midi après que la foudre était tombée sur une installation de signalisation à Aywaille. Conséquence: de nombreuses personnes en visite à Coo ont été bloquées à la gare plusieurs heures en fin d'après-midi.

Les visiteurs du parc d'attractions de Plopsa Coo et des Cascades de Coo ont eu une mauvaise surprise à la sortie des lieux ce vendredi en fin d'après-midi. Ceux qui devaient partir en train se sont retrouvés bloqués à la gare. "Plus aucun train ne circule à Coo. Les enfants sont bloqués. Il y a environ 800 personnes coincées", nous a écrit Steven via le bouton orange Alertez-nous.

 

"Il y avait même un train scolaire prévu exprès pour les enfants à 16h30, il a été annulé. Depuis, des coordinateurs sont arrivés pour distribuer des bouteilles d'eau, mais il n'y en avait pas assez. Je vois une ambulance qui vient d'arriver, peut-être par prévention. Cinq cars de 100 personnes envoyés par la SNCB devraient partir vers 18h", nous a précisé notre témoin vers 17h45.

Des taxis s'il n'y a pas assez de place

De son côté, la SNCB confirme qu'un dérangement à la signalisation a provoqué l'interruption du trafic entre Rivage et Trois-Ponts. La porte-parole confirme l'arrivée des cars. "Cinq bus arrivent. Et nous allons mettre en place des taxis s'il n'y a pas assez de place. Nous avons aussi mis du personnel sur place pour aider les voyageurs et nous avons prévu de l'eau", nous a confié Elisa Roux.

La foudre a touché des installations

Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, détaille la cause des problèmes: la foudre est tombée sur des installations à Aywaille. "Ça perturbe les feux de signalisation, les aiguillages… bref, tout ce qui permet aux trains de circuler. On a résolu les problèmes de fibre optique, mais nous avons encore des soucis avec les composants électriques", nous avait indiqué peu avant 18h Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel.

Vers 20h20, la circulation ferroviaire a finalement pu reprendre entre Rivage et Trois-Ponts. Le service de bus de remplacement mis en place par la SNCB a donc été interrompu.


 

Vos commentaires