En ce moment
 
 

Des images impressionnantes à Verviers: "Quand on connaît le poids d'une dalle, c'est juste incroyable"

 
 

En bord de Vesdre, à l'est de la Belgique, notre journaliste Nicolas Lowyck a pu constater que Verviers est durement touchée par les inondations.

"La seule bonne nouvelle est que le niveau de la Vesdre diminue (vers 18h)", précise-t-il. "Cela permettait aux secours et aux équipes de nettoyage de commencer à réparer les dégâts. Ce qui va être très difficile. Des voitures ont été emportées par les flots. C'est un travail compliqué."

Et d'ajouter: "après les voitures, il y a le revêtement. De nombreuses dalles n'ont pas résisté à l'eau et ont été emportées. Toute une partie de la chaussée n'a pas résisté à l'eau. Quand on connaît le poids d'une dalle, c'est juste incroyable. Il y en a des centaines. Il y a aussi une partie du revêtement de certains ponts qui a été arraché. On commence seulement à essayer de comprendre ce qui s'est passé ici, dans le centre de Verviers."

Chez les habitants, plusieurs émotions se mélangent à présent. Le soulagement de voir le niveau de la Vesdre tout doucement baisser, et il y a aussi de l'incompréhension puisqu'ils ne savent pas encore ce qui s'est clairement passé la nuit dernière. Selon plusieurs sources, vers 2-3h du matin, il faisait encore très calme dans le centre de Verviers. 

Au moins 5 personnes ont perdu la vie

Au moins cinq personnes ont perdu la vie dans les inondations à Verviers, a-t-on appris de source sûre. Avec la décrue qui a débuté, les autorités communales craignent la découverte de nouvelles victimes. Au fil de la descente de l'eau, les dégâts apparaissent et la ville est complètement sinistrée.

"La décrue de ces dernières heures a permis de procéder à des évacuations en plus grand nombre et notamment les habitants de la rue Weines", indique Sophie Lambert, la bourgmestre faisant fonction. Si la situation semble évoluer favorablement dans l'ex-cité lainière, des points noirs subsistent, comme l'alimentation électrique et en eau potable. "Nous sommes en contacts permanents avec (le réseau électrique, NDLR) Ores mais toutes les cabines électriques de la vallée ont été inondées, ce qui prived'électricité beaucoup de citoyens. Par ailleurs, l'eau courante n'est plus potable à certains endroits. Nous mettons tout en œuvre pour permettre l'alimentation en eau potable", conclut la bourgmestre faisant fonction.


 




 

Vos commentaires