En ce moment
 

Des navetteurs n'ont pas pu garer leurs voitures dans le parking de la gare des Guillemins: "Des grévistes bloquent l'accès, c'est honteux"

Des navetteurs n'ont pas pu garer leurs voitures dans le parking de la gare des Guillemins:

Les militants du syndicat socialiste des services publics CGSP/ACOD font grève ce mardi 27 février pour dénoncer la réforme des pensions autour des métiers lourds. La CSC Services publics et le Syndicat libre de la fonction publique (SLFP) ne prennent pas part au mouvement. Les transports publics (SNCB, Stib, TEC et De Lijn) dans leur ensemble connaîssent des perturbations.

Des témoins ont contacté notre rédaction pour signaler un piquet de grève à l'entrée du parking de la gare des Guillemins.

Le policier ne savait pas trop quoi dire

À Liège, Marc s'est rendu ce matin vers 6h20 à la gare des Guillemins pour stationner son véhicule dans le parking couvert: "J'ai un abonnement annuel pour le parking. Je devais prendre mon train pour Bruxelles à 6h41". S'il savait qu'un mouvement de grève était organisé ce mardi, notre témoin ne s'attendait pas à être bloqué avant même d'entrer dans la gare. "C'est honteux, des grévistes bloquent l'accès au parking", a envoyé Marc via notre bouton orange Alertez-nous. Sébastien, un autre témoin, nous a aussi contactés vers 7h: "Piquet de grève au parking! Encore une prise en otage de la part des syndicats. Merci à eux! Aujourd'hui je ne gagnerai que 30 euros, sachant que le reste ira dans les parkings payants de la Ville".

Notre journaliste sur place nous a confirmé la présence de grévistes à l'entrée de l'aire de stationnement.

Face au barrage mis en place par les grévistes, Marc n'a eu d'autre choix que de se garer à la va-vite et comme il le pouvait. "Je suis vite passé au poste de police pour leur signaler que j'étais garé à un endroit où normalement je ne pouvais pas", explique le Sérésien. "Le policier ne savait pas trop quoi dire. Finalement il m'a dit de ne pas me tracasser, qu'ils seraient moins regardants vu les difficultés, et qu'il irait voir les grévistes. Il faut dire que les policiers eux-mêmes ont des véhicules dans le parking...", indique Marc.


Marc a pu rejoindre Bruxelles

Finalement, notre témoin a pu prendre son train à 6h46, soit avec cinq minutes de retard. "C'est raisonnable. Au pire je savais que j'avais d'autres trains qui passaient ensuite", précise Marc. Par contre, pas de télétravail possible pour lui aujourd'hui: "C'est justement moi qui en suit le responsable dans notre équipe, donc quand les autres font du télétravail, moi je dois être au bureau".

Et selon un autre témoin, la situation serait identique à la gare de Namur. "Il y a un barrage de grévistes installé à l'entrée. J'ai demandé s'il y avait moyen de rentrer ou non, je me suis fait répondre que nous", nous écrit-il via notre bouton orange Alertez-nous. "Quand j'entends hier un syndicaliste à la radio qui dit qu'ils feront tout pour ne pas impacter le citoyen, je me pose des questions ! Soit, pourquoi bloquer un parking en brûlant des palettes dans l'entrée (toute neuve) du parking ?", s'exclame-t-il.

Vers 9h30, l'un de nos journalistes a constaté que l'accès au parking avait finalement été libéré.

Vos commentaires