En ce moment
 
 

Dispute conjugale à Beyne-Heusay: Jean a tué le chien de sa femme

Dispute conjugale à Beyne-Heusay: Jean a tué le chien de sa femme

Jean, un habitant de Grivegnée, a été poursuivi après avoir tué le cocker de sa femme.

Les faits remontent au mois de septembre 2017 à Beyne-Heusay où le couple vivait. Durant une soirée, Danièle a contacté la police car son époux devenait "violent". Celle-ci s'est réfugiée chez le voisin tandis que les policiers ont dialogué avec Jean, pour tenter de le calmer, racontent nos confrères de SudPresse. Un intervention qui n'a pas été couronnée de succès.

Danièle a en effet décidé de rappeler la police, qui avait quitté son domicile quelques minutes plus tôt, parce que Jean a cette fois menacé de la tuer après avoir déjà tué son chien, un cocker, précise SudPresse. Le quinquagénaire avait avoué à la police qu'il avait noyé l'animal domestique pour "faire souffrir" son épouse.

Devant le tribunal, Jean a récemment déclaré que le chien était finalement "mort de causes naturelles " et qu'il avait ensuite jeté le corps dans un ruisseau. Le tribunal ne l'a pas suivi après avoir consulté un texto dans lequel Jean avait clairement écrit qu'il avait tué le cocker...

Une peine de probation autonome a finalement été accordée à l'habitant de Grivegnée. Il doit ainsi être pris en charge sur le plan psychologique, afin de mettre un terme à ses problèmes d’alcool, à défaut de quoi il écopera d’une peine de huit mois de prison ferme.

Vos commentaires