En ce moment
 

A Verviers, une bagarre éclate et fait un mort: 4 individus ont été privés de liberté

  • Important déploiement policier à Verviers suite à une bagarre

  • Bagarre, coups de couteau et important déploiement policier à Verviers: une personne est décédée

 

Les forces de l'ordre ont été mobilisées en nombre ce vendredi devant le CHR Verviers. Une victime d'une bagarre est décédée dans l'établissement hospitalier.

Vous êtes nombreux à nous avoir signalé, vendredi soir, un important déploiement policier à Verviers, notamment aux alentours du CHR.

"Plusieurs coups de couteaux ont été échangés devant le CHR de Verviers. L'entrée des urgences est totalement fermée. Que se passe-t-il ?", nous a notamment écrit Daniela via le bouton orange Alertez-nous. "Enormément de policiers déployés sur Verviers depuis une bonne heure avec beaucoup de renforts liégeois", a précisé un autre internaute.

La bagarre a fait un mort et un blessé grave. Quatre suspects ont été interpellés pour meurtre et tentative de meurtre, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Verviers.


"Il a fallu appeler des zones de renfort"

"Une bagarre a éclaté dans le quartier de Pré-Javais, opposant deux groupes. Selon les premières informations, une personne est décédée", a indiqué la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion. La victime a été transportée au CHR Verviers, où elle serait décédée.

"La personne a été admise au CHR de Verviers. A cause de cela, la famille et les amis sont venus devant le CHR. Ce qui a créé une grosse tension et un important déploiement policier devant l’hôpital de Verviers", a expliqué la bourgmestre de Verviers, au micro de Marc Evrard.

Elle ajoute: "Il n’y a pas eu de bagarre devant l’hôpital mais la tension était telle qu’il a fallu appeler des zones de renfort, aux alentours de Verviers mais aussi des policiers de Bruxelles", a ajouté la bourgmestre de Verviers.


Un important dispositif policier déployé tout la nuit 

En effet, les différents groupes alertés par la bagarre se sont alors réunis devant l'hôpital où de très nombreux policiers issus de différentes zones de la province ont fait en sorte que la situation ne dégénère pas et pour protéger médecins, infirmiers et patients. A 21h30, la tension était toujours palpable.

"On va garder un dispositif policier toute la nuit devant l’hôpital pour la sécurité du personnel. On va aussi garder un dispositif important dans le quartier de Pré-Javais car à un moment ou l’autre, la famille et les amis redescendront et il ne faudrait pas que de nouvelles tensions se créent", a indiqué Muriel Targnion.


Une bagarre déclenchée par une main aux fesses

Selon une source policière, un homme aurait mis une main aux fesses d'une jeune femme, ce qui aurait déclenché une bagarre avec un autre homme.

Selon les premiers éléments de l'enquête, une personne aurait été agressée et des témoins se seraient interposés. La situation a dégénéré en bagarre, voire en émeute, selon le procureur.

Un individu a sorti un couteau et poignardé un homme d'une quarantaine d'années au niveau du thorax. Une autre personne a également été grièvement blessée, mais ses jours ne sont pas en danger.

Les devoirs d'enquête sont toujours en cours. L'origine de la bagarre n'a pas encore été précisément déterminée. Quatre personnes ont été interpellées et déférées devant le juge d'instruction. Les suspects ne reconnaissent pas les faits. Le dossier passera en chambre du conseil mardi.

"Le quartier de Pré-Javais est situé le long de la rivière. C’est un quartier assez multiculturel où il n’y a pas souvent de gros problèmes. Mais de temps en temps, il y a des conflits", a informé la bourgmestre Muriel Targnion. 

Vos commentaires