Explosion rue Léopold: le propriétaire marchand de sommeil condamné à 9 mois avec sursis

Le propriétaire d'un des deux immeubles qui s'étaient effondrés en janvier 2010 rue Léopold à Liège a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de neuf mois de prison avec sursis ainsi qu'à une amende de 22.000 euros avec sursis et à une confiscation de 9.600 euros. Cet homme, âgé de 62 ans, a été condamné pour ses activités de marchand de sommeil et pour avoir profité de la vulnérabilité de certains de ses locataires avant l'explosion de l'immeuble.


Après l'explosion survenue la nuit du 26 au 27 janvier 2010 dans un bâtiment qui abritait différents appartements dans la rue Léopold de Liège, l'enquête avait révélé que l'immeuble était insalubre et que le propriétaire avait donné en location des logements dont le loyer était trop élevé. Memet C. avait des activités de marchand de sommeil et tirait profit de la situation de vulnérabilité de ses locataires, tous allocataires sociaux. Son immeuble était vétuste et insalubre de telle sorte que tout loyer réclamé devait être considéré comme un loyer anormal. Parmi les problèmes soulevés figuraient des normes de sécurité défaillantes, des chambres sans eau chaude ou sans chauffage, la présence d'humidité, le risque d'intoxication ou encore la présence de cafards, de souris et de rats. "Des logements contraires à la dignité humaine", avait souligné le parquet. Le tribunal a effectué un toilettage des préventions reprochées au prévenu, acquitté pour les préventions liées aux locataires en situation régulière. Il a par contre été condamné pour les préventions liées à huit locataires en situation irrégulière et précaire. Memet C. a été condamné à peine de neuf mois de prison avec sursis ainsiq qu'à une amende de 22.000 euros avec sursis et à une confiscation de 9.600 euros.

Vos commentaires