En ce moment
 

Flémalle: un octogénaire se sert de son arme pour effrayer sa voisine avec laquelle il est en conflit

Flémalle: un octogénaire se sert de son arme pour effrayer sa voisine avec laquelle il est en conflit
Image d'illustration

Un homme âgé de 84 ans s'est muni d'une arme, jeudi soir à Flémalle, pour effrayer sa voisine à la suite d'une violente dispute, a indiqué vendredi matin le parquet de Liège.

La police a été abordée par une dame jeudi soir à Flémalle, qui a expliqué avoir été victime de coups et d'une tentative de meurtre par arme à feu de la part de son voisin. Le suspect, âgé de 84 ans, était en train de faire un malaise et a dû être transporté en ambulance. Les agents ont retrouvé l'arme de poing appartenant à l'octogénaire ainsi qu'une douille dans la rue.

La victime leur a expliqué que son voisin avait tenté de la tuer avec son arme. Interpellé et privé de liberté, l'intéressé a été déféré au parquet de Liège. Il a nié le fait d'avoir voulu tirer en direction de sa voisine. Les deux voisins entretenaient des rapports conflictuels, notamment à cause des chiens de la femme.


Des voisins sont intervenus 

"L'homme a raconté que le différend avait débuté dans les jardins et qu'ils avaient commencé à s'insulter avant de s'échanger mutuellement des coups", a expliqué le parquet de Liège. L'octogénaire est ensuite rentré chez lui mais la dispute n'a pas cessé. La voisine aurait sonné chez le suspect et l'aurait filmé avec son téléphone en l'incitant à la frapper. L'homme aurait alors perdu la tête, a-t-il raconté. "Il l'aurait frappée avant de rentrer à son domicile et d'en sortir avec son revolver qu'il pensait être factice."

D'après lui, il voulait juste effrayer sa voisine. Il aurait tiré une fois vers le haut mais jamais en sa direction. Quand le coup est parti, plusieurs habitants de la rue sont intervenus pour le désarmer. Il a ensuite fait un malaise. Les propos de l'octogénaire ont été confirmés par des témoins.

Vos commentaires